Les vaccins pour le Costa Rica sont-ils obligatoires ?

Les vaccins pour le Costa Rica

 

Les vaccins pour le Costa Rica

sont-ils obligatoires ?

 

         La santé est toujours une préoccupation importante quand on part en vacances, et encore plus pour des séjours hors de l’Europe… Dans cet article, je vous dévoile les informations santé nécessaires, dont les vaccins pour le Costa Rica conseillés. Je vous donnerai mon avis, mais bien sûr la décision vous appartient, à vous et à vous seul (n’hésitez donc pas à consulter un médecin).

Tout d’abord, vous devez savoir qu’aucun vaccin n’est obligatoire au Costa Rica, ce qui est une bonne chose. Mais, et c’est là que nous ouvrons le débat, vous devez naturellement être à jour de vos vaccins et il est fortement recommandé d’être vacciné contre le tétanos, la diphtérie et l’hépatite A. Et pour les plus aventureux, il faudra ajouter l’hépatite B et la fièvre typhoïde.

 

Rendez-vous chez mon médecin – Quels vaccins pour le Costa Rica?

 

         Je vais vous donner sincèrement mon avis, il n’implique que moi et vous êtes libre de prendre votre décision. En France, le marché pharmaceutique a pour objectif de vendre toujours plus de médicaments, les chiffres le montrent : les Français font partie des plus gros consommateurs d’Europe. C’est une réalité. Moi, je suis naturellement contre ce système de société qui vous soigne même quand vous n’êtes pas malade : je pense par exemple au cholestérol où même quand vous n’en avez pas, vous avez le droit aujourd’hui à un médicament de prévention. C’est tout à fait incroyable !

Alors, faut-il faire les vaccins pour le Costa Rica ? Pour ou contre la vaccination ? Le débat est d’actualité et je suis loin d’être convaincu par les vaccins, mais ce n’est pas le sujet premier.

Donc, pour les vaccins pour le Costa Rica ? Avant mon départ, je me suis rendu chez mon médecin traitant et il a sorti son livre de médecine, un atlas énorme.

 

> En bîlan :

  • Il n’y pas besoin de vaccin pour le paludisme (présent très rarement et uniquement dans des zones non touristiques et montagneuses) et encore moins du vaccin contre la fièvre jaune, donc c’est une excellente nouvelle.
  • Il y a deux vaccins pour le costa rica de conseillés, celui de l’hépatite A et B (pouvant être faits ensemble maintenant) et la fièvre typhoïde. Ces vaccins sont très chers (environ 250 euros pour les vaccins si vous faites les 3) et non remboursables, n’étant pas obligatoires.

 

La question que nous nous posons tous, et moi le premier : faut-il le faire ?

          D’après moi, et avec le recul en étant dans le pays, et après en avoir discuté avec un grand nombre de personnes, les risques sont loin d’être aussi importants que ce que l’on peut dire, et je pense vraiment que si vous visitez le Costa Rica pour un voyage « touristique » d’une courte durée, 10 à 15 jours, alors les vaccins ne me semblent vraiment pas obligatoires, sauf dans le cas où vous êtes vraiment une personne de nature fragile.

           Si vous souhaitez vous y installer plus longtemps ou vivre un voyage en solitaire dans la forêt tropicale, ne prenez pas de risques inutiles tout de même, dans ces cas là, je vous le conseillerais ! Pour moi, et ne sachant pas combien de temps je resterai dans le pays, en suivant directement le mode de vie costaricien, j’ai fini par me décider à les faire, sans beaucoup d’enthousiasme.

          J’ai donc enchaîné une série de piqûres : de grosses seringues dans chaque bras injectant des produits dans mon corps. Bouuuu — Bon, d’accord, j’exagère un peu !

 

Les vaccins pour le Costa Rica – Comment cela se passe-t-il ?

 

  • Pour la fièvre typhoïde, une seule injection est nécessaire, son prix doit être de 30 ou 40 euros. Son nom : « Typherix ».
  • Pour l’hépatite A et B ensemble dans le même vaccin (« Twinrix »), vous devez le faire en trois fois. Une première injection, puis une deuxième 1 mois après, et pour finir la troisième injection 6 mois après. Son prix est de 70 euros l’ampoule, soit 210 euros les 3.

En cas de besoin, les vaccins sont disponibles en pharmacie au Costa Rica dès le lendemain (sur réservation), pour un prix moins élevé (50 euros). J’ai fait mon troisième rappel ici.

Mon conseil : planifiez vos vaccins pour le Costa Rica longtemps à l’avance, plusieurs semaines avant votre départ.

 

Le rôle des vaccins pour le Costa Rica :

 

Hépatite A :

L’hépatite A est le plus souvent bénigne mais elle peut se révéler grave, notamment au-delà de 45 ans et en cas de maladie hépatique préexistante. Elle s’attrape par l’eau ou les aliments mal lavés. Si vous êtes porteur d’une maladie du foie, la vaccination est hautement recommandée.

 

Hépatite B :

L’hépatite B est plus grave que l’hépatite A. Elle se contracte lors de rapports sexuels ou par le sang.

 

Typhoïde :

La fièvre typhoïde est une infection bactérienne qui se traduit par de fortes fièvres, une diarrhée fébrile et des troubles de la conscience. Les formes les plus graves peuvent engendrer des complications digestives, neurologiques et cardiaques.

La période d’incubation de la maladie varie entre 10 et 15 jours. La contamination se fait par la salive ou les selles de manière directe ou par ingestion d’aliments contaminés : crudités, fruits de mer, eau et glaçons de manière indirecte. Le vaccin est actif après 2 à 3 semaines et vous protège pour 3 ans.

À savoir : en cas de contamination et de non-vaccination préventive, un traitement fluoroquinolones sera préconisé.

 

 

          Les vaccins pour le Costa Rica ne sont pas obligatoires et vous devez savoir que l’eau y est potable. Si vous êtes plus sensible ou fragile, il y a toujours la solution de l’eau en bouteille.

Pour la nourriture, soyez plus vigilant sur les fruits et les légumes à mon avis. Mais si vous les lavez bien avant de les consommer, il y a vraiment très peu de risques. Dès mon arrivée dans le pays, j’ai mangé typiquement costaricien et j’ai commencé à boire l’eau du robinet après 4 jours. Je n’ai jamais eu aucun problème, ni même un mal de ventre.

Les problèmes de santé les plus fréquents sont la diarrhée. Selon moi, il vous suffit simplement de demander à votre médecin de vous prescrire pour votre voyage des médicaments contre la diarrhée et contre le mal de vente. Composez votre trousse de secours.

        Vous connaissez maintenant mon avis et les vaccins pour le costa rica qui sont recommandés : à vous de prendre votre décision. J’espère simplement que cet article vous a éclairé sur le sujet. Je reviens vers vous prochainement pour vous parler également du danger des moustiques, notamment la maladie de la dengue, et de la manière de vous protéger efficacement, ainsi que du système de santé des travailleurs costariciens, qui sont très bien pris en charge, le pays ayant fait le choix politique de favoriser la santé et l’éducation à la place de l’armée.

 

 

Laissez un commentaire en dessous : donnez-moi votre avis, qu’en pensez-vous ?

 

Et surtout, avez-vous fait les vaccins ou pas pour votre séjour au Costa Rica ?

 

 

 

Adresse utile :

Vous pouvez en cas de problème contacter le consulat français : ils sont également présents pour vous aider, vous accompagner et vous fournir la liste des médecins francophones. Cliquez sur le texte pour avoir accès à la liste de médecin 🙂  — C’est aussi le consulat qui prévient la famille et prend la décision d’un rapatriement dans un cas extrême.

Pour connaître les urgences et les établissements aux standards internationaux, consultez ces deux sites : http://www.cimed.org ; http://www.diplomatie.gouv.fr

  • Urgences de San José « Area metropolitana » uniquement : 911
  • Croix-Rouge : 128
  • Police : 117
  • Pompiers : 118

 

 

Mots-clés recherchés : vaccin costa rica, santé costa rica, vaccins costa rica, vaccin voyage, hepatita A, hepatite B, fièvre typhoïde, vaccin obligatoire costa rica, santé voyage costa rica, santé du voyageur, vaccins pour le costa rica.

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 7.1/10 (8 votes cast)