Organisez votre Voyage au Costa Rica

Jairo Mora : un jeune écologiste tué sur les plages du Costa Rica !

 

Jairo Mora : un jeune écologiste tué

sur les plages du Costa Rica !

 

Vert Costa Rica est un blog plein de vie sur le voyage au Costa Rica et il est très rare que je parle d’évènements tristes et désolants, mais là, je ne peux pas passer à côté. Je souhaite vous parler de cet événement terrible qui vient de bouleverser le Costa Rica, il y a de cela déjà une semaine !

 

Jairo Sandoval Mora travaillait pour le centre de sauvetage des animaux, et il a été chercheur WIDECAST en charge du projet de conservation dans Moin. C’était un jeune écologiste de 26 ans, qui protégeait les nids des tortues marines sur la plage de Playa Moin à Limon, sur la côte caraïbe du Costa Rica.

 

Jairo Sandoval Mora 1
Jairo Sandoval Mora

 

Il a été assassiné le vendredi 31 mai après avoir été pris dans une embuscade… Il a été tué par un groupe de quatre hommes masqués qui ont tendu une embuscade tôt le matin au véhicule dans lequel il était en patrouille avec quatre écologistes étrangers. Mora avait déjà été menacé quelques jours auparavant. Alors qu’il se trouvait seul sur une plage au petit matin, dans l’obscurité, un délinquant l’a agressé avec une arme pour voler les œufs de tortue, ce qui est courant dans cette zone de Limon, et cela dans le but de les vendre sous forme d’œufs bouillis avec du piment panaméen à 500 colones chacun.

Ce type d’agression contre les bénévoles qui se battent pour la conservation des tortues est devenu courant dans cette région des Caraïbes, à partir de Moin, où le trafic de drogue et la pauvreté sont très forts. Cela peut rapporter gros car un nid de tortue luth regroupe environ 80 œufs, ce qui signifie un revenu important puisque cela peut rapporter jusqu’à 80 $. De l’argent facilement et rapidement gagné.

C’est avant tout un problème social. Mais bien que le braconnage des œufs ne soit pas nouveau, oui, c’est l’échange des œufs par la drogue qui est fortement inquiétant, une modalité qui a pris de l’ampleur avec toute une organisation derrière.

 

Protection des tortues au Costa Rica

 

Bien qu’il y ait 75 agents de police formés pour patrouiller dans la zone de mai à octobre, cela n’est pas suffisant, il en faudrait une quarantaine de plus. Il faut souligner que la vente des œufs de tortue ou de la viande de tortue reste illégale au Costa Rica et que celle-ci est contrôlée par le ministère de la Santé dans les établissements commerciaux.

De nombreuses manifestations ont été organisées ces derniers jours dans tout le pays en hommage à ce jeune homme de 26 ans et pour montrer notre fort intérêt vis-à-vis de la protection des œufs de tortues et de la sauvegarde de cette espèce marine, notamment aux autorités gouvernementales qui doivent agir !

En 2012, on dénombrait 30 bénévoles mais l’insécurité fait que plus aucun bénévole étranger ne se risque à se rendre dans cette zone. La question est donc : comment préserver les œufs de tortue ? Comment lutter contre cette violence ?

 

* Cet article a été écrit à partir des sources rapportées par les médias costariciens, tels que des journaux nationaux comme La Nacion ou El Pais par exemple.

 

Vincent VARENNE

Je me présente, je m'appelle Vincent Varenne et ma vie écologique et ma passion pour la nature m'amène à vous faire partager ma rencontre avec ce magnifique pays, celui du Costa-Rica que j'ai découvert en juin 2011 et qui me procure beaucoup de plaisir Pour un voyage, je vous guide vers une destination nature et vous illustre avec des photos et des vidéos la faune et la flore du Costa Rica. Très bonne découverte à Vous ! « Pura Vida !!! » Vincent Varenne.

23 commentaires

    • Oui ceux qui œuvre pour améliorer notre monde sont en danger. Ils doivent être prêt à sacrifier leur vie… Je crains que cela est toujours été le cas

        • Ah mais Vincent, j’ai vu des œufs de tortue en vente sur le marché de Heredia! Je me demandais justement si c’était bien légal. Ce marché a lieu le mardi.

          • Bonjour Odette,

            Oui c’est legal, la vente des œufs est très contrôlé au Costa Rica.Pour plus dinformation sur le sujet je vous recommande de lire et de voir notre interview de Franck Décluzet : « Costa Rica une arche de nature »https://www.vert-costa-rica.fr/documentaire/costarica-arche-de-nature

            Cordialement

          • Bonjour Odette,

            Oui c’est legal, la vente des œufs est très contrôlé au Costa Rica.Pour plus d’information sur le sujet je vous recommande de lire et de voir notre interview de Franck Décluzet : « Costa Rica une arche de nature »https://www.vert-costa-rica.fr/documentaire/costarica-arche-de-nature

            Cordialement

  • J’ai eu la chance de rencontrer Jairo en mars dernier lors d’une mission de volontariat sur le site de Paradero Eco-Tour à Moïn au Costa Rica. Je suis très choquée par cette terrible nouvelle et par la violence de sa mort. Lui qui était tant passionné par son pays, par les tortues… Je le vois encore en parler pendant des heures autour d’une bierre, les yeux pétillants, le sourir aux lèvres, du reggaeton en fond sonore sur ton téléphone comme il en avait l’habitude. Il nous a souvent mis en garde sur la dangerosité de la plage, surtout la nuit et je me souviens qu’à plusieurs reprises il défendait les volontaires de s’y ballader. Les rondes de nuit sur la plage à la recherche d’oeufs étaient la plupart du temps faites sous escortes mais je n’aurais jamais pensé que cela finirait ainsi.

    RIP Jairo et merci de nous avoir fait découvrir ton univers, ton pays, ta culture, ta passion. J’espère qu’au moins là haut c’est “Pura Vida”.

    Veilles sur les tiens comme nous veillerons pour l’honneur de ton nom.

  • je suis très attristé par cette nouvelle. je connais bien cet endroit , une semaine avant ce drame , j’etais là bas !! avant d’allez sur tortuguero.
    La pauvreté fait que les humains sont près a tuer des jeunes comme Jairo , qui se battent pour la protection de l’environnement et des tortues principalement, et aussi pour le bien de tout individu .je suis doublement attristé, quand on voit la beauté de cette région! moi qui aimerai tant m’installer un jour dans cette région. je crois que je n’hésiterai pas a me porter bénévoles. Peut être en créant une association, a moins qu’elle exciste déjà, afin de rassembler un nombre important de personnes pour cette sauvegarde des tortues. je pense que par une grande quantité de personnes travaillant en parallèle avec les policiers (qui j’espere ne sont pas comme au mexique corrompus) le problème pourrait diminuer. Ce qui me fait peur , c’est que ça pourrait le deplacer ailleurs. Il faut que le gouvernement prenne vraiment les choses en main!!
    Merci à Vincent de vert -costa rica de nous avoir informé.
    Il ne faut pas que Jairo soit mort pour rien

  • Triste nouvelle sur ton site Vincent,
    Mais, c’et bien la la réalité de notre monde, la crise économique est mondiale.
    Je connais personnellement des amis au Costa Rica, ils ne mangent qu’une fois par jour.
    Rien n’excuse de prendre la vie d’un homme.
    Mes condoléances à sa famille, quel choc, quelle tristesse.
    Puisse le ciel lui accorder le repos et la paix.
    Il était au mauvais moment, à la mauvaise place.
    Bravo à lui pour son travail de défense de notre planète.
    J’espère que l’on retrouvera les coupables, Merci Vincent de nous tenir informé.
    Par sympathie.
    Marc.

  • En France on ne tue même pas les pires assassins, qui écopent de peines de prison quasiment toujours divisées par deux. Quel était le crime de ce jeune homme? protéger les tortues et la nature par bonté d’âme…apparemment, les valeurs de certains s’arrêtent à la satisfaction de leurs besoins primaires, quitte à tuer pour ça.

    Je suis très touché par ce drame qui s’est passé à des milliers de km de chez moi, et j’ai une pensée pour sa famille qui n’oubliera jamais comment mais surtout pourquoi.

  • Quel tristesse…mais de nos jours, plus rien ne m’étonne. De plus en plus de personnes se droguent. Les états doivent lutter tous ensemble contre ces réseaux mafieux.
    Gilles

  • C’est une situation désolante. Risquer la survie d’une espèce pour une dépendance destructrice. C’est, en effet, un triste problème de société auquel je ne vois pas de solution miracle. L’éducation? Pas tant que le milieu ne changera pas. Plus de surveillance? Encore une fois ça prend des sous et des gens prêts à s’engager dans une région dangereuse.

  • J’étais au courant de cette triste histoire ! mais sait on pourquoi il s’est fait tuer reellement . parce que pour monter une veritable embuscade à quatre , c’est certainement que les raisons étaient vraiment motivées . je ne pense pas que ce soit seulement pour les oeufs !!! il devait savoir des choses la dessus plus importante encore et qui devaient toucher des gens important , non ??

  • Merci Vincent pour cet article. Tu ne vends pas seulement du rêve, tu es aussi honnête en abordant des sujets plus tristes comme celui-là.
    Une pensée pour cet homme qui a donné sa vie pour protéger les tortues.

    Petite question: quel est le salaire moyen au Costa Rica?

  • C’est bien triste, étant dans l’écologie et au Costa Rica il n’y a pas longtemps, ça aurait très bien pu m’arriver. Merci d’avoir fait un article là dessus, j’avais vu passé l’info mais j’avais pas pris le temps de voir ce qui s’était passé.
    Bon courage à sa famille et aux bénévoles qui se battent encore pour les tortues. J’espère que le gouvernement fera quelque chose contre cette violence et cette insécurité.

Guide du Costa Rica :

Quel région souhaitez-vous découvrir ?

Expats – Partir vivre au Costa Rica :

Le guide pour Vivre au Costa RIca

Nous suivre sur Instagram

Épisodes Vidéos :

Rejoignez-nous sur Facebook !

Rejoignez-nous sur Facebook !

Phasellus nec facilisis velit, consectetur libero leo. id accumsan

Costa Rica

Je partage une fois par mois : astuces, anecdotes et les derniers articles voyages sur le Costa Rica, directement dans votre boîte mail.

La Newsletter

LAISSEZ VOTRE E-MAIL POUR RECEVOIR LES DERNIERS ARTICLES DU BLOG :

Vous pouvez bien entendu vous désinscrire quand vous le souhaitez. Et votre email ne sera jamais partagé.

Organisez votre premier
voyage au Costa Rica

Inscrivez-vous pour apprendre à
organiser votre voyage au Costa Rica
pas à pas avec moi en vidéo.

Pour connaître et exercer mes droits, notamment pour annuler mon consentement, je consulte la politique de vie privée en cliquant ici