Organisez votre Voyage au Costa Rica
Boquete : une petite ville aux pieds du volcan Barú

Boquete : une petite ville aux pieds du volcan Barú

Aujourd’hui je vous emmène au Panama, à Boquete plus précisément. Je vais vous raconter comment s’est passé le trajet depuis San José puis je vous parlerai des activités à faire sur place.

San José (Costa Rica) – David (Panama) : une journée entière de transport

Avant de fouler le sol de Boquete, vous devrez passer une journée entière dans les transports, et oui ça se mérite quand-même ! La première étape consiste à se rendre à San José au terminal de bus Tracopa. Une fois arrivé au terminal, il faut payer le ticket (21$ USD) ainsi qu’une taxe de sortie du territoire (7$ USD/personne). Il y a deux départs par jour, un premier à 7h30 du matin et un second à midi. Si vous voulez des informations sur Tracopa et les autres destinations desservies, cliquez-ici.

Il existe surement d’autres compagnies qui assurent la liaison mais personnellement j’aime bien Tracopa, leurs bus sont confortables, les chauffeurs sympas et ils proposent de visionner des films intéressants durant le voyage. Il faut penser à prendre un petit pull car ils aiment mettre la climatisation et il fait plutôt frais. J’avais déjà eu recours à leurs services pour aller à Manuel Antonio.

Une fois bien installé à votre place, direction la ville de David. Il faut compter 8 à 10h pour y parvenir. Au total, le chauffeur effectuera 3 arrêts avant d’arriver à destination. Le premier arrêt « pause-pipi » dure 10 minutes et vous pouvez également vous restaurer et acheter toutes sortes de gourmandises. Ensuite il y a un arrêt de 30 minutes à Uvita. Ici vous pourrez manger au restaurant Flor de la Sabana ou bien acheter de quoi grignoter dans les kiosques à côté. Le ventre plein, le bus redémarre en direction de la frontière Paso Canoas. Ici, tout le monde descend avec son passeport et ses bagages. Passage obligatoire par le service de migration puis fouille des bagages. Une fois toutes ces formalités accomplies vous devrez le refaire côté panaméen. Et voilà, 2 nouveaux tampons sur le passeport puis tout le monde remonte à bord du bus pour filer directement à David.

David – Boquete :

Enfin arrivé à David ! Le dépaysement n’est pas très prononcé mais on voit déjà des différences vestimentaires et notamment chez les femmes qui portent de superbes robes colorées. Le bus pour Boquete part du même terminal de bus et vous emmène en 1h pour 1.75$ USD. Ah oui c’est vrai, vous pouvez ranger vos colones de côté, ici c’est le dollar américain qui fonctionne mais pas que ! En plus des dollars, vous trouverez des balboas, la seconde monnaie du pays (indexée sur le cours du dollar). 1 dollar = 1 balboa.

La ville de Boquete :

Il existe 2 villes portant le nom de Boquete : Boquete bajo et Boquete Alto. Personnellement j’ai opté pour Boquete bajo car elle offre bien plus de possibilités en termes d´activités. Il n’est pas compliqué de trouver un logement à Boquete, il y a toutes sortes d’établissements avec toutes les gammes de prix. Plusieurs commerces vous permettront de faire vos courses sans difficulté. Vous trouverez quelques endroits dédiés à l’artisanat et aux souvenirs en tout genre. Enfin, de nombreuses agences de tourisme et restaurants vous accueilleront à bras ouverts. Attention tout de même, Boquete se situe dans une vallée à 1600 mètres d’altitude. Le ciel est très souvent couvert et on aperçoit rarement le bleu du ciel. L’humidité règne en maître absolu et évidemment vous n’êtes pas à l’abris de voir tomber de l’eau durant … des heures. D’ailleurs si vous vous baladez dans les rues de la ville vous verrez que bien souvent les Boqueteños ont un parapluie sous le bras même quand il ne pleut pas car la pluie peut vous surprendre d’un moment à l’autre quelque soit le moment de la journée. Je vous rassure, durant la saison sèche (de décembre à avril) la pluie est bien moins présente.

Quelles activités faire ?

Il y a énormément de choses à faire et à voir à Boquete et dans ses alentours ! Si vous aimez la randonnée vous serez ravis de constater toutes les possibilités qui s’offrent à vous. Entre autres, el sendero de los Quetzales, la randonnée sur le volcan Barú (plus haut point du pays à 3474 mètres d’altitude) ou encore une randonnée pour découvrir 3 cascades perdues dans la forêt. Il est également possible de faire du rafting, de la tyrolienne, des tours de café… Bref vous avez vraiment le choix.

The Lost Waterfalls-Boquete :

Il s’agit de la première randonnée que j’ai faite. Pour accéder au début du sentier, il faut se rendre un pâté de maison au-dessus de la place centrale et se renseigner auprès des chauffeurs pour savoir quel minibus peut vous y conduire. Il faut compter 2 à 3 dollars par trajet pour 30 minutes de voyage.

Au cours du trajet vous pourrez admirer de somptueux paysages et des enfants jouant dans l’herbe ou avec des poules. Une fois arrivés sur les lieux, vous devrez tout d´abord traverser un pont puis vous diriger vers la droite sur un chemin qui monte jusqu’à arriver à la petite cabane ou vous paierez 7 balboas avant d’entamer véritablement le parcours. Pensez à prendre en photo la carte du site pour vous éviter des complications plus tard. Comptez 2 à 3 heures pour faire la randonnée et dénicher les 3 magnifiques cascades qui méritent d’être vues ! Le chemin est parfois difficile et certains passages sont très boueux. Chaussures adaptées (ou bottes) indispensables et tenue de pluie fortement conseillée.

Certains ont la chance d’apercevoir des animaux au cours de leur périple. Me concernant j’ai pu observer des colibris, un drôle d’insecte ainsi qu’une pénélope unicolore qui s’est empressée de traverser le sentier. Surtout évitez de jouer les apprentis aventuriers et ne faites pas de « hors-piste » car les sentiers alentours sont très difficiles à emprunter et on se perd très facilement.

Boquete : une petite ville aux pieds du volcan Barú Boquete : une petite ville aux pieds du volcan Barú Boquete : une petite ville aux pieds du volcan Barú

El sendero de los Quetzales :

Réputée pour être l’une voire la meilleure randonnée du Panama, l’expérience que j’ai vécue est… toute autre. Pour s’y rendre même chose que pour la précédente randonnée, il suffit de demander aux chauffeurs. Une fois sur place après 30 bonnes minutes de minibus, vous devrez passer obligatoirement par la cabane des gardes forestiers. Ils sont très sympas et vous donneront de précieux conseils.

Tout excité à l’idée de commencer cette randonnée de 10 kilomètres, je m’empresse d’attaquer le sentier. Une fois en chemin je me souviens de ce que m’ont dit les gardes forestiers : « au croisement, à gauche ». Arrivé au premier croisement après 1 kilomètre, je me dis que ce ne doit pas être là alors je continue. 2 kilomètres plus loin, je tombe systématiquement sur des panneaux indiquant « Volcan Barú » …. Je me dis que j’aurai peut-être dû prendre à gauche finalement. Je reviens sur mes pas et prends ce petit chemin qui partait à gauche donc. Au bout de 20 bonnes minutes je rencontre un chien puis son maître loin derrière. Je l’apostrophe pour savoir si je suis bel et bien sur le chemin des Quetzals. Il me dit que non… finalement j’étais bien partis au début…

Plein de motivation et après avoir tourné en rond sur 6 kilomètres je décide de retourner quand-même sur le sentier qui me permettra d’apercevoir ce magnifique oiseau coloré : le quetzal. Mais la pluie s’est invitée à la fête et à enrayer mon avancée et finalement a eu raison de ma motivation. Je suis rentré bredouille mais content quand-même d’avoir pu me balader dans un superbe cadre pendant 3 heures. Vraiment, il est primordial de bien photographier le plan du site dans la cabane des gardes forestiers sinon c’est branle-bas de combat pour s’y retrouver. Soyez bien équipés avant d’entamer votre progression et prenez de quoi boire et manger. De nombreux touristes pénètrent dans la forêt en short et t-shirt et en ressortent trempés jusqu’aux os car la pluie ne rigole pas.

Boquete : une petite ville aux pieds du volcan Barú

Boquete : une petite ville aux pieds du volcan Barú

Fin du séjour et retour à San José :

Mon séjour est désormais terminé, je passe une troisième et dernière nuit à Boquete avant de prendre le bus du retour. Le trajet pour rentrer est exactement le même qu’à l’aller, les arrêts sont identiques. Cependant vous n’aurez pas à payer de taxe de sortie du territoire dans ce sens-là. Attention toutefois, les autorités costariciennes sont assez insistantes pour rentrer sur le territoire. Elles vous demanderont sûrement votre billet d’avion de retour, pensez à l’emmener.

Je suis content d’avoir pu voir tous ces paysages à la nature exubérante et d’avoir été au contact des locaux. Je ne vous cache pas que je suis tout de même heureux de quitter cet environnement humide qui est, pour ma part, difficile à supporter. Se coucher dans des draps moites n’est pas très agréable, sans parler des vêtements, sacs et chaussures qui sentent l’humidité. Mais finalement tous ces petits aléas ne font que rendre l’aventure plus trépidante et laissent évidemment des souvenirs plein la tête. Si vous voulez passer quelques jours au Panama, vous pouvez aussi opter pour Bocas del Toro pour un séjour farniente sur des plages paradisiaques. Rendez-vous ici pour voyager dans cet archipel idyllique.

Avez- vous visité Boquete? Quelles autres activités vous recommandez?

Damien ALGEO

Je suis français, en master 1 tourisme Monde Latino-Américain à l’ESTHUA (Angers). Cette région du monde qu’est l’Amérique Latine à toujours attisé ma curiosité et je prends toujours beaucoup de plaisir à la découvrir plus en profondeur. J’ai notamment eu l’occasion de découvrir l’Argentine, le Chili, le Pérou ainsi que la Bolivie et aujourd’hui me voilà 5 mois ici, au Costa Rica. J’ai hâte de découvrir ses richesses : sa culture, ses paysages, sa faune exotique et ses habitants.

Ajouter un commentaire

Guide du Costa Rica :

Quel région souhaitez-vous découvrir ?

Expats – Partir vivre au Costa Rica :

Le guide pour Vivre au Costa RIca

Nous suivre sur Instagram

Épisodes Vidéos :

Rejoignez-nous sur Facebook !

Rejoignez-nous sur Facebook !

Nullam elementum felis odio ultricies Praesent risus libero. felis dictum neque.

Costa Rica

Je partage une fois par mois : astuces, anecdotes et les derniers articles voyages sur le Costa Rica, directement dans votre boîte mail.

La Newsletter

LAISSEZ VOTRE E-MAIL POUR RECEVOIR LES DERNIERS ARTICLES DU BLOG :

Vous pouvez bien entendu vous désinscrire quand vous le souhaitez. Et votre email ne sera jamais partagé.

COVID19

Organisez votre premier
voyage au Costa Rica

Inscrivez-vous pour apprendre à
organiser votre voyage au Costa Rica
pas à pas avec moi en vidéo.

Pour connaître et exercer mes droits, notamment pour annuler mon consentement, je consulte la politique de vie privée en cliquant ici