Organisez votre Voyage au Costa Rica
Allons visiter la communauté des indigènes Malékus

Allons visiter la communauté des indigènes Malékus

Aujourd’hui, je vous emmène dans la communauté des malékus, des indigènes dont le nombre ne cesse de diminuer mais dont les traditions perdurent. Ils font de réels efforts pour entretenir leur culture et sont ouverts au tourisme ! Je vous invite également, si vous souhaitez aller plus loin, à découvrir les autres communautés indigènes au Costa Rica.

Quelques petites informations pour commencer en douceur…
Population totale : inférieure à 1 000 individus.
Superficie du territoire : 3 000 hectares mais ils n’en occupent que 600.
« Bonjour » en maléku : afe-pakian.

Présentation de la communauté maléku

Allons visiter la communauté des indigènes Malékus

Les Malékus (ou Guatusos) vivent dans l’actuelle région d’Arenal, au nord du pays. Ils possèdent un territoire que l’on appelle Guatuso. Leur communauté est divisée en 3 groupes que sont les Palenque Margarita, El Sol et les Palenque Tonjibe.

Il y a bien des années, avant l’arrivée des colons espagnols, ces indigènes avaient un territoire bien plus vaste qui s’étendait sur une centaine de kilomètres à l’ouest du pays. Le Rio Celeste était leur territoire sacré. Aujourd’hui, leur lieu de vie est beaucoup moins imposant qu’il n’a pu l’être à leur apogée.
Ils parlent l’espagnol ainsi que le maléku et l’ihaíca. Presque 70 % des Guatusos parlent le maléku. Cette langue est notamment enseignée à l’école. On voit bien la volonté de sauvegarder la culture indigène.
Ils sont principalement catholiques mais ont hérité d’une religion antique à laquelle ils accordent encore beaucoup d’importance. Cette religion compte plusieurs dieux appelés Tócu maráma. Les divinités principales répondent aux noms de Nharíne Cha Cónhe, Aóre Cha Cónhe et Jáfara. Ils croient aussi en l’existence de démons.
Les Malékus vivent de la chasse (notamment celle de l’iguane bien que ce soit interdit), de la pêche, de l’élevage ainsi que de l´agriculture.
Cette communauté vit aussi grâce à l’art qu’elle produit (instruments, peintures, sculptures, etc.). La peau des iguanes et des serpents est utilisée dans la confection des tambours.

Allons visiter la communauté des indigènes Malékus

Quelques subtilités que nous réservent ces indigènes

Chose étonnante, la tradition veut qu’on enterre les défunts directement dans la hutte construite en feuilles de palmier ou dans l’enceinte de la propriété familiale. Cette proximité avec les morts permet de ne jamais les oublier. Les Malékus ont cependant dû obtenir une autorisation du gouvernement pour pouvoir enterrer les corps dans leur maison.
Je vais vous présenter un rituel encore pratiqué par les Malékus. Il s’agit de la chasse à la tortue. Ça peut paraître surprenant, mais c’est le cas. Tous les ans, durant une quinzaine de jours, à partir du mois de mars, ils partent en grand nombre à Caño Negro, au nord du pays, près de la frontière nicaraguayenne. Ils s’arment notamment de filets pour mettre la main sur les tortues. Une bonne chasse signifie que l’année sera bonne.

Allons visiter la communauté des indigènes Malékus

Comment accéder aux villages ?

Vous pouvez emprunter la piste venant de San Rafael de Guatuso pour vous rendre chez les Malékus.
Ils ne reçoivent pas beaucoup de visites et seront quelque peu surpris de voir une voiture arriver. Le mieux est de demander dans les environs la route à emprunter.
Toutefois, ne vous méprenez pas, ne vous attendez pas à voir des Indiens dans leur plus simple appareil et au visage recouvert de peintures. Les effets de la mondialisation n’épargnent personne. Ils s’habillent comme les Costariciens et leurs traits ne sont pas si prononcés que cela.

Que faire sur place ?

Vous trouverez sans difficulté des boutiques locales dans lesquelles vous pourrez acheter toutes sortes d’objets artisanaux.
Sur place, il est possible de payer des tours guidés pour l’équivalent d’une vingtaine d’euros. Les guides locaux vous feront découvrir les plantes médicinales et vous parleront de la culture indigène. Au sein de la réserve, vous pouvez aussi découvrir le petit musée qui présente des œuvres artisanales. Sinon, laissez-vous séduire par leur gastronomie et leur danse.

Allons visiter la communauté des indigènes Malékus

L’article dédié aux Malékus touche à sa fin. Je vous invite à compléter ces informations avec cette vidéo dans laquelle on aperçoit les cabanes et des pièces artisanales.

Depuis Arenal, La Fortuna, que diriez-vous de faire une excursion chez les Malékus ?

Vincent VARENNE

Je m’appelle Vincent Varenne, je suis Franco-Costaricien et fondateur du blog de voyage Vert-Costa-Rica.fr. Depuis que j’en ai eu l’âge, j’ai toujours eu la folie du voyage, à parcourir la France avec mon sac à dos ainsi que les capitales européennes … jusqu’au jour où j’ai rencontré Melissa.

Et oui ! Car derrière ce blog, il y a avant tout une histoire d'amour ! Melissa était une jeune Costaricienne qui réalisait une année en France en tant qu’assistante d’espagnol. C’est l’amour qui en juin 2011 m’a poussé à quitter mon pays bleu-blanc-rouge pour découvrir et partir vivre au Costa Rica.

Et c’est cette même année que j’ai décidé de créer le blog Vert-Costa-Rica.fr afin de partager mon expérience et mes conseils en tant que local à tous les francophones amenés à visiter ou vivre dans ce magnifique pays.

Très bonne découverte à Vous ! « Pura Vida !!! »
Vincent Varenne.

Ajouter un commentaire

Guide du Costa Rica :

Quel région souhaitez-vous découvrir ?

Expats – Partir vivre au Costa Rica :

Le guide pour Vivre au Costa RIca

Nous suivre sur Instagram

Épisodes Vidéos :

Rejoignez-nous sur Facebook !

Rejoignez-nous sur Facebook !

neque. Aenean sem, consequat. elit. dapibus Aliquam dolor. vulputate, non

Costa Rica

Je partage une fois par mois : astuces, anecdotes et les derniers articles voyages sur le Costa Rica, directement dans votre boîte mail.

La Newsletter

LAISSEZ VOTRE E-MAIL POUR RECEVOIR LES DERNIERS ARTICLES DU BLOG :

Vous pouvez bien entendu vous désinscrire quand vous le souhaitez. Et votre email ne sera jamais partagé.

COVID19

Organisez votre premier
voyage au Costa Rica

Inscrivez-vous pour apprendre à
organiser votre voyage au Costa Rica
pas à pas avec moi en vidéo.

Pour connaître et exercer mes droits, notamment pour annuler mon consentement, je consulte la politique de vie privée en cliquant ici