Organisez votre Voyage au Costa Rica
L'IVA au Costa Rica

IVA (Impôt sur la Valeur Ajoutée) s’instaure au Costa Rica

Le Costa Rica est en train de vivre un grand changement. Tous les habitants du pays mais également les touristes vont subir une augmentation des coûts à partir du 1er juillet 2019. La raison ? La mise en place de l’IVA, qui peut s’apparenter à la TVA (Taxe sur la Valeur Ajoutée) française, par la « Hacienda » (l’équivalent du Trésor Public).  

Qu’est-ce que l’IVA ?

C’est une taxe de 13% qui remplacera la taxe actuelle qui était existante sur une minorité de produits : l’IGV (Impôt Général de Vente), qui avait le même taux. La différence est que la nouvelle taxe s’effectuera en chaine : elle s’élève à 13% sur chaque vente de biens et de services effectuée. 

Si l’on prend comme exemple un vendeur de souvenir : il devra facturer le souvenir avec les 13% du coût final. Ce prix final inclut par ailleurs les dépenses sur la production, sur l’emballage, sur le transport, sur l’achat auprès du fournisseur initial … Il pourra en revanche, déduire de sa déclaration de revenus, ces dépenses qu’il a dues lui-même payer pour vendre le souvenir.

Les calculs de l’IVA s’effectuent comme en France, au moyen de déclaration faites à l’Hacienda. Cependant, désormais, les costariciens devront déclarer leurs revenus de façon mensuelles obligatoirement. Des amendes sont prévues pour les habitants qui ne respectent pas ce délai ou qui ne payent pas leurs résultats sous les 15 jours suivant chaque mois. Un comptable devient obligatoire ! 

Certains produits et services sont tout de même exemptés de la taxe ou profite d’un taux d’IVA réduit. On peut citer parmi eux les baux immobiliers, les garages ou l’éducation, ou les agences membres de l´ICT avec un plafonnement. 

Quand sera-t-elle applicable ?

Le décret a été annoncé en juin 2019. L’IVA prend effet dès le 1er juillet 2019.

L’Hacienda attend que cette mise en place atténue les tensions financières du pays. Mais elle déclenche de nombreuses alarmes et génère de multiples incertitudes. En effet, tandis que le gouvernement attend ce changement avec optimisme pour améliorer la situation du pays, le secteur productif et les costariciens doute de la façon dont leur vie sera changée par cette « nouvelle » taxe, qui n’est en fait que l’expansion de l’ancienne.

Ces doutes proviennent du fait que la version définitive de la loi sur l’IVA est arrivée moins de 20 jours avant son entrée en vigueur. Les effets du retard sont réels et génèrent de l’incertitude, comme l’ont résumé les principales parties impliquées dans l’application de la taxe, du secteur des entreprises aux représentants du secteur comptable. “La plus grande erreur est que le gouvernement l’a instauré trop tard et cela cause beaucoup d’incertitude et d’insécurité quant à la nature des processus. Nous ne sommes pas prêts” résume Alvaro Saenz, vice-président de l’Union costaricaine des chambres et associations d’entreprises privées (Uccaep).

La montée des grèves

Les grèves contre l'IVA au Costa Rica

Les costariciens, depuis l’annonce de la mise en place de l’IVA, manifeste leur mécontentement dans la rue. Les professeurs, les chauffeurs routiers, les pêcheurs, … tous sorte dans la rue pour manifester et faire grève contre la nouvelle taxe.

Quelles répercutions sur le tourisme du Costa Rica ?

L'IVA sur les billets d'avion au Costa Rica

Au niveau des billets d’avion :

Une des légères répercutions sera au niveau de l’aviation. En effet, il y aura désormais des taxes sur les billets d’avion. Le taux sera cependant bien plus minime que les 13% de l’IVA classique. Il sera de 4% sur 10% de la valeur du billet. Ce pourcentage est interprété comme la part consommée sur le territoire. Pour les vols internationaux, la taxe sera affectée seulement pour les vols au départ du Costa Rica.  Pour illustrer ce changement : pour un billet de 800 dollars, la taxe sera de 3.2 dollars pour un vol au départ du Costa Rica et de 0 dollars pour un atterrissage au Costa Rica. Pour les vols intérieurs, le tarif de 4% sera appliqué sur tous les billets. Enfin, les billets vendus avant le 1er juillet ne seront pas assujettis à la TVA, quelle que soit la date à laquelle le voyage se concrétise. Mais de nombreuses zones restent encore floues mais nous pourrons certainement y revenir dessus dans les prochaines semaines. 

Au niveau des agences de voyage : Les voyagistes ou les entreprises du secteur se verront facturer 13% immédiatement à compter du 1er juillet 2019. Ce changement obligera donc les entreprises à augmenter le prix des services dans les prochaines semaines.

Au niveau de la location de voiture et des transports : Le changement s’effectue également sur les loueurs de voiture et les transports (pour les tours organisés par exemple). Même tarif que toutes les entreprises de services : 13% facturé immédiatement. Les coûts vont donc augmenter considérablement pour les touristes venant au Costa Rica après le 1er juillet 2019. Pour illustrer ce changement : si vous achetez un pack d’1 journée de San José à Arenal pour rejoindre les sources d’eaux chaudes, le transport sera assujetti à l’IVA de 13%. Il faut donc craindre une augmentation des prix … 

Toutes les entreprises sont donc touchées, mais également toutes les personnes ayant des professions libérales. Elles vont être contraintes d’augmenter leur prix au client.

 

La petite exception reste pour les entreprises qui sont inscrites et approuvées par l’ICT (l’Institut Costaricien du Tourisme). En effet, la première année de la mise en place de l’IVA (du 1er juillet 2019 au 30 juin 2020), les services touristiques seront exonérés de la taxe. La deuxième année sera facturée 4%, la troisième année de 8% et enfin la quatrième année au taux plein de 13%.

 

Les conséquences d’une telle taxe sur le pays

Les conséquences de la mise en place de l’IVA vont tout d’abord se faire ressentir sur le coût de la vie des costariciens. En effet, les prix de tous les produits vont augmenter considérablement alors que les salaires des locaux, vont, pour le coup, eux, être inchangés.

Pour le tourisme, grande partie de l’économie du Costa Rica, nous restons encore dans l’incertitude totale. En effet, la hausse des prix peu engendrer en parallèle une diminution évidente du nombre de touriste qui viennent dans le pays.

Vincent VARENNE

Je me présente, je m'appelle Vincent Varenne et ma vie écologique et ma passion pour la nature m'amène à vous faire partager ma rencontre avec ce magnifique pays, celui du Costa-Rica que j'ai découvert en juin 2011 et qui me procure beaucoup de plaisir Pour un voyage, je vous guide vers une destination nature et vous illustre avec des photos et des vidéos la faune et la flore du Costa Rica. Très bonne découverte à Vous ! « Pura Vida !!! » Vincent Varenne.

Ajouter un commentaire

Guide du Costa Rica :

Quel région souhaitez-vous découvrir ?

Expats – Partir vivre au Costa Rica :

Le guide pour Vivre au Costa RIca

Nous suivre sur Instagram

Épisodes Vidéos :

Rejoignez-nous sur Facebook !

Rejoignez-nous sur Facebook !

sem, ultricies justo venenatis, accumsan mattis

Costa Rica

Je partage une fois par mois : astuces, anecdotes et les derniers articles voyages sur le Costa Rica, directement dans votre boîte mail.

La Newsletter

LAISSEZ VOTRE E-MAIL POUR RECEVOIR LES DERNIERS ARTICLES DU BLOG :

Vous pouvez bien entendu vous désinscrire quand vous le souhaitez. Et votre email ne sera jamais partagé.

Organisez votre premier
voyage au Costa Rica

Inscrivez-vous pour apprendre à
organiser votre voyage au Costa Rica
pas à pas avec moi en vidéo.

Pour connaître et exercer mes droits, notamment pour annuler mon consentement, je consulte la politique de vie privée en cliquant ici