Organisez votre Voyage au Costa Rica
Les moustiques au Costa Rica - résultat en image !

Moustiques au Costa Rica : le temps d’un cauchemar !

 

Les moustiques au Costa Rica :

le temps d’un cauchemar !

 

Comment vous protéger contre les

moustiques au Costa Rica ?

 

 

Après quelques petites piqûres cette semaine, je me suis rendu compte que je ne vous avais pas encore parlé de l’accueil que m’avaient réservé les moustiques du Costa Rica à mon arrivée. Autant vous dire que c’était un accueil à leur manière et bien moins chaleureux que celui des Ticos !

Oui, un vrai cauchemar ! Une torture ! Bon, j’exagère un peu, mais peut-être pas tant que ça finalement… La preuve en images un peu plus bas…

 

Bon, quelle est la raison pour laquelle j’ai été dévoré par les moustiques au Costa Rica pendant environ 2 mois ?

 

Eh bien, c’est une bonne question ! Il y a à mon avis plusieurs choses. Tout d’abord, la saison : je suis arrivé en pleine saison des pluies en juin-juillet 2011, et les eaux de pluie stagnantes sont la source du développement des moustiques au Costa Rica.

 

La seconde, c’est la chaleur : eh oui, je ne pouvais pas rester couvert car je vivais dans une petite maison, une petite chambre où il régnait une forte chaleur. Et les moustiques en ont bien profité… Il suffisait qu’un doigt de pied se glisse hors de la couverture la nuit pour que ce soit sa fête !

 

Et enfin : j’arrivais de France. Ce que je veux dire, c’est que notre corps n’a pas de défenses contre les moustiques et nous sommes une cible idéale. Car nous étions 4 dans la maison, et j’étais bien sûr le seul à me faire piquer… Je vous rassure, cela ne dure pas : après 2 mois environ, je n’ai plus eu à me plaindre de piqûres de moustiques. Et aujourd’hui, cela m’arrive exactement comme cela pourrait m’arriver en France, c’est-à-dire très rarement !

 

Mais même si vous vous protégez, les piqûres de moustiques au Costa Rica font partie de tout bon voyageur ! Ce qui est le plus dérangeant, c’est bien sûr qu’il nous arrive de faire de petites allergies : rien de grave, mais cela rend les boutons plus vifs et les démangeaisons sont plus fortes encore !

 

Allez, je pense que le moment est venu de vous montrer le résultat :

Les moustiques au Costa Rica - résultat en image !
Les moustiques au Costa Rica – résultat en image !


 

Comment vous protéger contre les moustiques au Costa Rica ?

 

Eh bien, voici plusieurs conseils qui sont parfois difficiles à respecter car bien sûr, la meilleure protection, c’est la prévention : rester couvert en portant des pantalons longs et des tee-shirts à manches longues, un chapeau et des chaussures plutôt que des sandales… Mais mince, c’est les vacances tout de même !

 

Eh oui, enfin, vous avez raison. Alors, ce que je vous invite à faire, c’est à acheter un bon produit anti-insectes que vous appliquerez autant sur la peau que sur les vêtements en évitant les yeux, la bouche et la peau irritée.

 

Le deuxième conseil, c’est d’acheter une moustiquaire imprégnée d’insecticide de prévention car il n’y en a pas tout le temps dans les hôtels. Elle se transporte facilement et vous rendra de fiers services. Il vous faudra une petite moustiquaire avec un maillage très serré, cela évitera les piqûres nocturnes qui sont, entre nous, les plus nombreuses.

 

Soyez vigilant dès la tombée de la nuit, vers 17 heures, car c’est la période préférée des moustiques… Et dans certains secteurs comme la côte Caraïbe, Limon, Cahuita, Puerto Viejo mais également au niveau de la forêt tropicale ou dans les lieux humides…

 

Pensez également à avoir une crème pour les boutons, à appliquer après la piqûre. Je me souviens qu’en pharmacie au Costa Rica, ils m’avaient également donné un petit médicament contre l’allergie. N’hésitez pas à aller les voir si vous ne tenez plus.

 

Dites-moi si vous êtes sensible aux piqûres de moustiques en voyage. Et comment gérez-vous la situation ?

 Moi, je vous retrouve dans quelques jours avec un article très intéressant sur le dengue au Costa Rica. À ne pas louper ! Je vous dis donc à très vite…

 

 

 

 Mots-clés recherchés : moustique costa rica, piqûres de moustiques, allergie moustiques costa rica, santé costa rica, moustiques au costa rica.

Vincent VARENNE

Je me présente, je m'appelle Vincent Varenne et ma vie écologique et ma passion pour la nature m'amène à vous faire partager ma rencontre avec ce magnifique pays, celui du Costa-Rica que j'ai découvert en juin 2011 et qui me procure beaucoup de plaisir Pour un voyage, je vous guide vers une destination nature et vous illustre avec des photos et des vidéos la faune et la flore du Costa Rica. Très bonne découverte à Vous ! « Pura Vida !!! » Vincent Varenne.

35 commentaires

  • Pour les moustiques j’ai entendu dire qu’ils étaient aussi très attirés quand on a le sang un peu plus “acide”, par exemple quand on mange pas mal de sucres divers etc.. Et également par les vêtements noirs.

  • Voilà déjà 2 semaines que je suis au costa rica … encore une semaine du côté de puerto viejo et les moustiques n’y vont pas par 4 chemins j’en suis à presque 30 boutons sur chaque jambe ! Jen suis mm arrivée à me demander si je n’avais pas récupérer des puces de lit ! Je dois dire que cela noirci un peu mes.vacances et j’ai tout de mm hâte de quitter tous ces moustiques affamés

  • Bonjour Vincent et merci pour les innombrables conseils que vous donnez.
    J’ai une question concernant les moustiques. Plutôt que de nous encombrer de 2 moustiquaires pour 2 chambres, est-il possible de trouver au Costa-Rica des prises électriques anti-moustiques, soit par ultrason (ce qu’on trouve aux USA et au Québec, mais dont je doute un peu de l’efficacité) soit avec des plaquettes ou du liquide, telles que celles qu’on trouve en France (très efficaces, mais qui nécessitent toutes ici du 220 V) ?

    D’avance merci, et encore bravo pour votre site et vos conseils !

    Alain

  • Bonjour,
    Nous venons de passer trois semaines au Costa Rica (22 février au 15 mars 2018).
    Et nous n’avons pas eu de moustique.
    Ce n’est pas la saison des pluies donc il doit y en avoir beaucoup moins!
    Nous avons séjourné à SIERPE, Playa TAMBOR, TILARAN, La Tigra, Poto Viejo , San José et Tres Rios.

  • pour répondre à Nathalie sur ou acheter l’huile essentielle, toutes les infos que j’ai données dans ma précédente contribution restent valables.
    s’agissant de l’HE de Ravintsare, je confirme l’excellence de l’information.
    il s’agit Ravintsare Cinnamomum camphora on peut l’acheter sur le site aroma-zone, livraison 48 heures en france. (voir les liens dans ma contribution précédente)
    c’est un flacon de 10 ml.

    • Bonjour Patrice,

      Sur les plages et au niveau des parcs nationaux il y a des moustiques il faudra le soir faire attention et vous protéger.
      Dans les zones plus froides normalement non, mais tout dépend du secteur.

      Bon voyage au Costa Rica,

      Amicalement,
      Vincent.

  • Bonsoir Vincent,

    Merci pour ces conseils, ici en France, nous avons actuellement des problèmes avec les moustiques TIGRE et vos préventions sont les bienvenues. Lorsque j’irai au Costa Rica, je me munirai des produits que vous avez cité.

    Super votre blog avec tous les conseils que vous donnez on se sent paré pour découvrir ce pays qui fait vraiment rêver.

    Amicalement

    Philippe

  • Je vous donne un conseil simple qui peut vous aider contre le cauchemar des moustiques
    c’est une méthode traditionnelle :

    Bon, vous prenez 4 citron, mettez les dans les zones sensibles de la maison aussi faites passer le jus de citron sur votre peau, il va vous protéger contre les moustiques – évitez les restes des fruits et des légumes le plutôt possible car les moustiques aiment les couleurs comme l’orange le vert etc, les moustiques aiment pas le parfum sur la peau donc passez un peu du parfum sur la partie dévoilée pour les couvercles c’est de jouez sur le blanc

    J’espère que ce petit conseil sera une protection pour vous et pour toutes les familles costariciennes,

    Sincèrement
    Khalid

  • Oh punaise, cette piqûre fait peur ! Insectes + scorpions, j’avoue que je suis sceptique d’un coup ! J’ai envie de me gratter rien qu’en voyant cette photo !! Les remèdes servent à guérir, mais pour la prévention, cela doit etre très difficile d’éradiquer totalement les possibilités de piqûres !! A moins de s’asperger d’un spray qui sent terrible une odeur répugnante ^^ et là encore, il reste des possibilités à ces sales bêtes !!

  • Bonjour à vous,

    Il existe aussi, à titre préventif, des bracelets contenant un produit répulsif anti-moustique. On peut en porter un au poignet et un autre à la cheville pour plus d’efficacité. L’avantage c’est qu’une fois en place, on a plus rien à faire et on y pense même plus. De plus accessoirement selon vos goûts, vous pouvez trouver ça joli !! Le mieux je pense est de combiner plusieurs parades pour ne pas se faire attaquer.

    A titre curatif, une fois que le mal est fait, je mets du vinaigre sur les piqûres et je laisse sécher. La démangeaison est beaucoup moins forte (comme pour les ortils d’ailleurs). L’odeur est moins agréable mais je préfère ça que de finir par s’arracher le bras. Encore faut-il avoir du vinaigre sur soi car, on a tendance à voyager avec le strict minimum.

    Je vous souhaite de joyeuses aventures!

    Mathieu

  • merci Jacques pour cette précision sur la Ravintsara « cinnamomum camphora cineolifera”. mais pour l’adresse à Cahuita ce n’est pas moi mais Brigitte.

    Vincent va devoir intervenir encore et ça serait pratique que les contributeurs puissent de contacter directement les uns les autres en messagerie privée.

    • Bonjour,

      Pour cela, il faut vous rendre sur le forum qui est un espace d’échange exprès pour cela, sur le blog cela n’est pas possible, il vous faut faire “répondre” en dessous du commentaire que vous souhaitez.

      Je vous invite donc à rejoindre le forum : http:/www.vert-costa-ricaFr/forum

      Vincent

  • Bonjour Vincent,

    Je te remercie pour ton appréciation sur mon “article” à propos des moustiques.

    Comme tu le sais, je suis un des élèves d’ Aurélien Amacker et du regretté Christian Godefroy, à ce titre j’ai commencé une nouvelle carrière d’éditeur numérique et je vais publier prochainement sur Amazon un e- book de fiction que j’ai écrit dont l’action se situe au Costa Rica je te donne le titre :

    “Le Prince des cabinas”

    Pour répondre à Anacrouse, il s’agit de l’huile essentielle de Ravintsara “cinnamomum camphora cineolifera”.

    Tu peux communiquer mon adresse e mail à Anacrouse, j’aimerai qu’elle me donne les coordonnées de son établissement à Cahuita.

    Bien amicalement.

    Tuanis !

    Jacques Salvaje

    • Bonjour Jacques,

      Superbe, n’hésite pas à m’écrire le jour de la sortie pour que nous en parlions sur le blog surtout, et également pour que je puisse le lire, c’est génial 🙂

      Vincent

  • J’étais un peu surpis qu’en Amrique centrale, on trouve peu d’hotels avec des moustiquaires, à part dans les endroits très touristiques. Ce n’est pas le cas en Afrique de l’Est, où il m’est rarement arrivé d’en trouver sans.

    Ha, les moustiques, on a pas fini d’en parlé entre voyageurs ! Alors que dans Lilo et Stich, déssin animé de Walt Disney, des extra-terrestres viennet sur la terre pour les sauver (c’est en effet une des seuls espèces qui transmet l’ADN), je me demande bien, au niveau biologique, à quoi il serve à part à embêter les voyageurs !

  • Ou acheter un filet ?? Ils en vendent au costa rica ?? Combien?? Et comment en trouver un déja imprégné de répulsif ??? Des info et conseil sur l’achat svp …

    Dominic

    • Bonjour Dominic,

      Je pense qu’au Costa Rica cela se trouve dans les magasins de toiles, mais ce n’est pas facile à trouver ici sur place, je vous conseille de l’acheter avant votre départ, je vous propose par exemple dans notre boutique, des moustiquaires : https://www.vert-costa-rica.fr/boutique-voyage-costa-rica

      Autrement, dans un grand nombre d’hôtel il y a déjà des moustiquaires et sinon, il reste toujours la solution de l’antimoustique.

      Amicalement,
      Vincent

  • Au gré de nos voyages dans les pays à moustiques, nous avons affiné l’arsenal anti insectes piqueurs. Voici ma potion magique: recette de potion magique à base d’huile de neem ( Neem ou Margousier nom scientifique Azadirachta indica), arbre aux propriétés médicinales et insecticides.
    lectures instructives:
    http://www.neem.fr/fr/utilisation http://www.aroma-zone.com/aroma/FicheHVneem.asp

    achat sur internet dans un labo professionnel français en berlingot à 1€, suffisant pour 15 jours pour 3 pers.

    http://www.aroma-zone.com/aroma/he_fra_vegetale2.asp#neem

    la recette :
    utiliser une huile neutre et sèche ou bien une lotion pour le corps assez fluide qui servira de liquide support.

    Personnellement, j’utilise 100 ml d’huile de kukui, huile neutre et sèche à prix raisonnable (6€), ajouter 1 berlingot d’huile de neem (10 ml à 1€) et un flacon d’huile essentielle de géranium rosat (10 ml), achat du tout sur le même site aroma-zone.
    Verser le tout dans une bouteille d’huile solaire à pulvériser vide bien nettoyée, secouer pour mélanger…

    Pour les insectes très agressifs ou une peau très très attirante, on peut monter à 2 berlingots pour 100 ml d’huile support. On peut ajouter éventuellement de la citronnelle bien connue pour ses propriété anti moustiques.

    Pour réduire à néant les démangeaisons des insectes piqueurs, un petit appareil à 10€ que l’on trouve sous l’appellation mousti-click ou just click. 5 click sur le bouton, surprenant, mais hop, plus de démangeaisons. Miraculeux !

    je note l’huile essentielle de ravensara, je ne connaissais pas. Après recherche, il existe 2 plantes au nom quasi semblable:
    http://www.aroma-zone.com/aroma/ficheravensare.asp
    merci à jacques salvage de me confirmer qu’il s’agit bien de celle là.

  • C’est intéressant à titre préventif de porter dans ses bagages au moins une prise à moustiques avec 1 diffuseur : une fiole de 45 jours qui va avec et un adaptateur du pays.. déjà vous êtes sûr que dans votre chambre jour et nuit pas de moustiques du tout. Même les fenêtres ouvertes avec la lumière.
    J’ai l’habitude de voyager dans les pays chauds et je peux vous dire que c’est 100
    fois mieux qu’une moustiquaire…. après pendant la journée il faut des bombes préventives anti moustiques voilà !

  • Comme la plus part d’entre vous, les moustiques ne m’ont pas épargné à mon arrivée au Costa Rica.
    Je suis installée sur la côte caraïbe depuis plus de 14 mois et désormais tout va bien.

    J’ai eu recourt aux décoctions d’un chaman de Bribri. Cela provient de notre mode d’alimentation….l’huile essentielle de geranium est une bonne protection. Je gère un hôtel à Cahuita et je peux vous assurer que nous avons régulièrement la visite du Ministère de la Santé pour vérifier les gouttières et nos plantes qui retiennent l’eau comme les bromélias.

    Il nous distribue une poudre d’origine naturelle qui empêche la prolifération des larves de moustiques ; si bien, que nos clients sont agréablement surpris de pouvoir lire tranquillement sur leur terrasse à la nuit tombée…

    • Bonjour Brigitte.

      Comment va tu ? La pleine saison commence là…

      Merci pour ton commentaire, c’est très intéressant de connaitre comment c’est sur le terrain. 🙂

      Mais oui comme je le dis dans l’article pour la Dengue, les autorités sont vigilantes, je sais qu’ici, dans mon quartier à Alajuela, c’est arriver qu’il passe et qu’il traite dans les rues et souvent une personne passe pour nous avertir des risques et faire de la prévention.

      Pour Cahuita, moi souvent c’est vers 17 heures, à la sortie de la plage dans le chemin du parc national que je sens bien les piqures arriver – mais je cherche aussi, je suis en tong !

      A bientôt,
      Vincent

  • Au Costa Rica, il faut avoir des moustiquaires pour la nuit, cela protège aussi des autres insectes comme les scorpions qui sont petits mais nombreux et dont les piqûres sont un peu comme celles des guêpes.

    Il y a aussi les avispaces qui sont des sortes de guêpes/fourmis volantes dont la piqûre est cruelle.

    Le pire ce sont les fourmis “électriques”, elles sont minuscules et quand ont met le pieds dessus, c’est terrible ! On a l’impression d’une décharge électrique mais la douleur ne reste pas longtemps.

    Pour ce qui est des moustiques, on constate à l’extérieur qu’ils sont présents et nombreux quelques heures à la tombée de la nuit et le matin très tôt, après plus de gros problèmes dans la journée.

    Pour soigner les piqûres de tous ces insectes, un remède naturel extraordinaire ! L’huile essentielle de raventsara, cela neutralise les venins et soigne l’inflammation de la peau, par exemple vous frottez la peau qui a été piquée et spectaculairement en quelques minutes vous n’avez plus de démangeaisons et en une demi-journée vous n’avez même plus la trace de la piqûre.

    Le vrai très gros danger au Costa Rica c’est le terciopello (velours en espagnol), c’est un serpent de la taille d’un petit python mais très agressif qui, contrairement à la plupart des reptiles qui fuient la présence et le bruit de l’homme, se plait dans l’environnement des maisons et des champs cultivés et ne fuit pas le danger, il attaque !

    Sont venin est mortel et même si vous êtes soigné dans les trois heures qui suivent la morsure, le membre touché reste nécrosé, c’est à dire mort ! Il suffit de faire attention où vous marchez et de porter des chaussures solides et montantes en promenade, pas des tongs ! Et si vous apercevez une forme assez longue rampante de couleur marron grisâtre avec des gros losanges foncés, faites un large détour, attention aussi aux rivières et au pieds des cascades car il aime se baigner.

    Une autre fois si vous le désirez je peux vous parler d’autres animaux, le Costa Rica est un merveilleux pays paradisiaque.
    Salut Vincent n’oublie pas l’huile essentielle de raventsara c’est un remède miraculeux !

    • Un grand merci Jacques pour ton commentaire et toutes ces précisions superbes ! 🙂

      Les fourmis « électriques », c’est les mêmes que les grosses fourmis rouges ou pas ? Je n’en suis pas sûr, mais je sais qu’il faut faire attention à ces fourmis lors des ballades…

      Pour le serpent je ferais un article plus tard, j’ai commencé déjà à faire quelques articles sur les animaux du Costa Rica mais c’est important et merci de le préciser, je connaissais ce serpent, maintenant en 1 an 1/2 je n’ai encore jamais fait la rencontre de serpent et j’en suis bien content en même temps.

      et je prends bonne note pour huile essentielle de ravensara. Merci 🙂

      Amicalement,
      Vincent…

    • bonjour
      je suis surprise par lHE de raventsara j ai fais des recherche sur divers sites de plantes medicinales
      il est clairement dis par tous que cette huile essentielle etait trés efficace contre grippe ,toux, sinusite herpes labial ect… mais pas contre les piqures d insecte a venin dont les moustics guèpes,méduses scorpions ect… pour les brulures aussi
      ils préconisent par contre l HE de lavande ASPIC
      connaissez vous ? quand penses vou?
      a bientot
      janick

  • J’ai fais un petit séjour au costa-rica de 10 jours. je m’enduisais de répulsif sur les jambes,les bras
    le visage deux fois par jours. Le résultat à été assez satisfesant.

  • Je vis depuis 6 mois au Costa Rica et les moustiques ne m’ont pas vraiment dérangée. Est-ce que c’est parce que je suis Québécoise et habituée à cela…Mais, selon l’endroit ou je vais, le soir je mets un produit anti-moustique sur les jambes et les bras et cela évite les problèmes.

    • Eh bien ce qui est sur c’est qu’ils sont plus féroces sur la côte notamment dans les Caraïbes et très peu dans la vallée centrale mais en tout cas c’est bien pour toi… 🙂

      Je pense que ça doit dépendre des gens aussi ! Moi pas de chance, ils ont été attirer direct par moi – le seul dans la famille et me faire manger…

      • merci pour tous vos conseils. pour la moustiquaire c’est trop tard, je pars dimanche.. mais j’ai le stock de répulsif. en général, les moustiques m’adorent !! et j’appréhende un peu..
        où peut-on trouver cette huile essentielle ?? en pharmacie ?

Guide du Costa Rica :

Quel région souhaitez-vous découvrir ?

Expats – Partir vivre au Costa Rica :

Le guide pour Vivre au Costa RIca

Nous suivre sur Instagram

Épisodes Vidéos :

Rejoignez-nous sur Facebook !

Rejoignez-nous sur Facebook !

eget id, sed venenatis venenatis, eleifend leo risus accumsan Donec ut sit

Costa Rica

Je partage une fois par mois : astuces, anecdotes et les derniers articles voyages sur le Costa Rica, directement dans votre boîte mail.

La Newsletter

LAISSEZ VOTRE E-MAIL POUR RECEVOIR LES DERNIERS ARTICLES DU BLOG :

Vous pouvez bien entendu vous désinscrire quand vous le souhaitez. Et votre email ne sera jamais partagé.

Organisez votre premier
voyage au Costa Rica

Inscrivez-vous pour apprendre à
organiser votre voyage au Costa Rica
pas à pas avec moi en vidéo.

Pour connaître et exercer mes droits, notamment pour annuler mon consentement, je consulte la politique de vie privée en cliquant ici