Transat Jacques Vabre,

des skippers seuls face à la mer…

 

Dans cet article, je vous présente :

  • Les dernières actualités de la course, des infos palpitantes sur le Transat Jacques Vabre
  • Un point de vue sur la situation géographique des skippers, cap au milieu de l’océan ;
  • Les deux raisons d’une arrivée au Costa Rica, dans le port de Limón.

 

 Transat Jacques Vabre

Transat Jacques Vabre, des skippers seuls face à la mer…

 

Cet article vous présente la course de la « Transat Jacques Vabre » en direct, un parcours du Havre au Costa Rica, avec ce qui se passe sur le parcours et l’attente d’une belle arrivée dans la joie au port de Limón.

🙂 C’est sûr maintenant, je me suis libéré pour l’occasion, je serai donc sur place durant le week-end du 19-20 novembre. Ça va être un beau moment…

 

 

Les dernières actualités de la course, des infos palpitantes…

 

L’actualité de la course : eh bien, une très belle avancée, ai-je envie de vous dire, dans des conditions très difficiles au cours des 4 premiers jours. Les premiers approchent très rapidement des îles des Caraïbes et seront dans quelques jours à l’arrivée, au Costa Rica.

 

 Transat Jacques Vabre

Position Géographique du Transat Jacques Vabre le 14 Nobembre – 9 Heure (FR)

 

Interview sur le Transat Jacques Vabre

Voici le dernier point info directement par les skippeurs en Audio :

 


 Kito De Pavant sur Groupe Bel

“(…)on ne sait pas encore si l’on passe entre Saint Domingue et Porto Rico, on va voir s’il y a des opportunités… Je connais assez bien le coin, j’ai pas mal bourlingué par ici ces dernières années. Ce sont des îles assez grandes, avec des effets thermiques, il faut s’en méfier comme de la peste !
La nuit il fait une douceur exquise, on est en short tee-shirt, ça glisse pas mal et on est au sec. Le matin il fait très chaud, avec les protections (contre les embruns ndlr), ça fait un peu four, et puis le midi il y a l’ombre donc ça va…”

_____________________________________________

Samuel Manuard sur Actual, leader en Multi50

“On se rapproche on se rapproche ! L’ambiance est aux grandes glissades tout schuss sur Saint Barth, ça va assez vite. On est sous pilote parce qu’il barre aussi bien que nous voire mieux sur la moyenne. Il y en a toujours un qui dort et l’autre dehors, aux écoutes au cas où…

_____________________________________________

Eric Drouglazet sur Aquarelle.com, leader en Class40

“(…)C’est que du bonheur ! On  a grappillé quelques milles sur nos concurrents les plus proches. On regarde les anglais dans le nord, c’est intéressant mais ils ne nous inquiètent pas beaucoup. Ça va être difficile pour eux de s’en sortir…” 

_____________________________________________

Jérémie Beyou sur Virbac Paprec 3, leader en Imoca

“Les conditions météo sont propices au retour de nos concurrents mais on ne se met pas martel en tête. Ça fait longtemps qu’on ne regarde plus les mecs qui sont à 300 milles derrière, on fait notre route en fonction de notre stratégie à nous. On n’est pas surpris de voir Hugo Boss revenir mais on n’a aucune intention de les laisser passer devant…”

 

 

Transat Jacques Vabre

Les deux raisons d’une arrivée au Costa Rica, dans le port de Limón

 

Alors, avez-vous une idée quant à ces deux raisons ? Pourquoi le Costa Rica ?

Eh bien, laissez-moi vous expliquer, c’est très simple finalement…

 

     Tout d’abord, il y a la raison du « café »… Eh oui, vous vous en doutiez : le Costa Rica était un grand exportateur de café qui aujourd’hui en produit moins, ayant choisi le facteur qualité. Et si vous avez eu l’occasion de le déguster, vous confirmerez que c’est une production d’une excellente qualité… Si ce n’est pas le cas, goûtez-le – vous en trouverez dans votre supermarché – et dites-moi ce que vous en pensez, surtout.

      En 1852, le port de Limón où arrivent nos skippers fut aménagé en port de commerce pour transporter le café produit dans la Vallée Centrale de San José. Il devint un port essentiel dans la vie économique du Costa Rica et le plus bel exemple de la rencontre multiculturelle vécue par la région au cours de l’Histoire.

      En 1872 arrivèrent à Limón les premiers Afro-caribéens pour participer à la construction de la voie ferrée. C’est ainsi que commença une immigration qui donne à cette province son caractère ethnique et culturel si varié.

 

 

Costa Rica — Symbole de la nature et de l’écologie

 

     Maintenant que vous me suivez, que vous lisez les articles du blog  https://www.vert-costa-rica.fr, vous avez bien compris l’importance de l’écologie et de l’environnement pour le Costa Rica…

     En 2009, c’est donc la deuxième édition à destination du Costa Rica, la Transat Jacques Vabre mettait le cap sur le Costa Rica qui porte le drapeau de l’écologie mais aussi bien plus que cela : c’est l’engagement pour la défense de la biodiversité « avec une réserve naturelle sans égale » et pour un tourisme écologique et responsable que met en avant le Costa Rica…

Une destination donc idéale pour la Transat Jacques Vabre qui s’investit dans des actions et des valeurs écologiques avec des actions très concrètes, « menées sur les transports, la consommation d’énergie, d’eau, la gestion des déchets (384 kg de marc de café ont été recyclés !), l’utilisation de matériaux recyclés ou recyclables. Les émissions de CO2 ont par ailleurs été compensées (2 200 tonnes compensées et -65 % d’émission en 2009 vs 2007) via des opérations de reforestation dans les forêts tropicales. »

      Pour finir avec le symbole du Costa Rica, j’aimerais vous reparler d’un sujet tellement important pour moi, une action initiée par le pays et qui se trouve être encore si rare dans notre monde : la suppression de son armée. Oui, le Costa Rica est l’un des rares pays à ne disposer d’aucune force militaire et à avoir investi cet argent dans l’éducation et la santé des Costariciens.

 

[galleria gallery_id=”7782″ width=”550″ height=”400″]

Images du Transat Jacques Vabre 2011

 

Résumons :

 

Donc, pour la petite histoire, vous devez vous souvenir que :

  • C’est en 1852 que le port de commerce de Limon fut aménagé pour devenir la plateforme de départ du café à destination des ports européens. Le café produit dans la Vallée Centrale de San José transitait par ce qui est devenu le premier port de la côte caraïbe du Costa Rica ;
  • Le Costa Rica développe et construit le pays autour de l’écologie et de la protection de l’environnement, avec une source principale de revenus dans le pays provenant du tourisme responsable…

 

 

> Pour aller plus loin et suivre l’arrivée de la transat, rejoignez le site et les réseaux sociaux de « la Transat Jacques Vabre ».

 

 

 

Mots-clés recherchés : jacques vabre, transat, jacques vabre 2011, le transat  jaques vabre, traversée atlantique bateau, transatlantique à la voile, voilier transatlantique, Transat Jacques Vabre.