Vivre loin de sa famille,

une étape difficile de l’expatriation

 

Aujourd’hui, je souhaite vous faire partager mes aventures, mon voyage en France qui a été fabuleux mais également une face cachée de l’expatriation que l’on ne parle pas souvent : c’est l’éloignement avec ces amies, la famille, une étape parfois difficile à vivre quand on se trouve dans un pays étranger ou même sur un autre continent.

Être expatrié est une expérience unique en soi, je me souviendrai toujours de la date de mon arrivée au Costa Rica comme si c’était une date d’anniversaire, c’était le vendredi 3 juin 2011, cela à été pour moi un changement de vie, comme pour beaucoup d’entre vous qui ont sauté le pas… C’est une nouvelle vie qui commence, des habitudes qui se prennent, un quotidien qui s’installe…

Un des points qui sont plus difficiles à gérer généralement c’est la distance, c’est l’éloignement avec sa famille, une proximité qui se perd avec les semaines, qui nous manque parfois et je pense que vous serez d’accord avec moi, nous sommes plus sensible à cela dans des moments particuliers, je pense évidemment à Noël, à une naissance, lors d’un décès également…

 

Et s’il y a bien une chose que la condition d’expat’ renforce à mon avis, et ce par la distance clairement, c’est l’importance de sa famille – ce qui me donne conscience que je tiens à ma famille, et qu’il est bon de les retrouver !

 

 

Comment ne pas s’éloigner de sa famille ? Quelques conseils…

 

Il est donc important, et c’est une chose que j’essaie de faire régulièrement, de ne pas couper le contact, bien au contraire, il faut le renforcer à mon avis. Pour cela il y a bien entendu le téléphone, Skype où l’on peut partager des moments en vidéo, échanger des emails, prendre le temps de s’écrire, de partager des photos, notamment des petits, (je voie ma petite-cousine qui a 2 ans, qu’elle a grandie vite !) ;).

Et la deuxième chose importante à faire, que je vous recommande, c’est une épargne, chaque mois, pour pouvoir essayer de voyager au moins tous les 2 ans en France, j’essaie de mettre 100 euros par mois de côté, tout simplement. Ensuite, nous recherchons un vol pas cher en utilisant les comparateurs de vol (je vous recommande Liligo, qui compare les vols mais également les autres comparateurs!) en général 3 mois avant le départ pour tenir notre budget au maximum et bénéficier du meilleur tarif.

 

 

Alors bien que je suis extrêmement heureux au Costa Rica, c’était pour moi un grand plaisir, une joie de retrouver la France pour 3 semaines, de revenir aux sources comme ont dit, partager de bons moments avec sa famille et ses amis, dans une ambiance de vacance. 😉 Un voyage que j’ai organisé durant plusieurs mois avec ma femme et qui a été vraiment exceptionnel !

Surtout que j’ai découvert les Alpes que je ne connaissais pas, et honte à moi, mais également Paris, que je connaissais vraiment très peu ! 😉

 

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Nous sommes donc arriver le jeudi 27 juin au soir à Nantes puis le lendemain, j’ai rencontré un ami à moi qui est apiculteur et j’ai fait découvrir le monde des abeilles à Mélissa ! Nous avons également profité des repas en famille et des longs apéros à la française – que de bons moments avec des bons produits français. 😉

 

P1170701

Ayant également de la famille sur Paris, nous en avons profité pour y passer quelques jours, mais cette fois-ci en amoureux. J’ai beaucoup aimé la capitale sous le soleil de l’été, avec ces grands jardins verts et ces magnifiques musées, châteaux… On se rend vraiment compte de la beauté de l’architecture et des monuments de France après 2 ans à l’étranger…

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

C’est ensuite en famille, où nous avions loué un petit chalet au pied du Mont Blanc dans la ville de Chamonix que nous avons passée une semaine, avec la découverte des aiguille du Midi et de son téléphérique mais aussi de la Mer de Glace et du train de Montenvers, du glacier d’Argentière, du glacier du Bossons qui a bien réduit mais qui reste impressionnant tout de même !

 

 OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Pour finir ce beau voyage, nous avons visité les marais salants de Guérande, le Croisic, et Piriac sur Mer, que je connais bien puisque c’est en quelque sorte la région de mon enfance, ou je passais mes vacances, chez mes grands-parents.

 

Et vous, dites-moi ou vous envisager de passer vos vacances d’été ? Ce sera plutôt mer ou montagne ?

Vous pouvez également me faire un retour sur votre expérience d’expatrié, comment vivez-vous la distance avec vos proches et votre famille ? Avez-vous parfois un coup de blues ?

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 6.5/10 (4 votes cast)