Légende : Les plages du Costa Rica attirent des touristes venus du monde entier

 

Pays d’Amérique Centrale qui correspond à 12 fois la taille de la France avec une surface d’un peu plus de 50 000 km², le Costa Rica abrite sur son petit territoire une des biodiversités les plus importantes de la planète et est un vrai paradis de l’éco-tourisme. Longé par le Pacifique d’un côté et la mer des Caraïbes de l’autre, le pays a des plages incroyables et des vagues parfaites pour le surf. Le Costa Rica est également couvert de forêts tropicales protégées dans de magnifiques parcs nationaux et d’une centaine de volcans, dont 5 d’entre eux en activité.

Et si pendant la Coupe du Monde de 2018 le pays n’a pas su répéter son incroyable performance de 2014, un de ces moments fous de la Coupe du Monde, le Costa Rica a rappelé au monde que les raisons pour le visiter son nombreuses, et vont bien au-delà de ses compétences sportives.

 

San José, une porte d’entrée

Située en plein centre du pays, la capitale San José est la porte d’entrée idéale pour connaître les merveilles du pays, que ce soit en avion, en partant de l’aéroport international Juan Santamaria, ou par voie terrestre.

Un taxi entre le centre-ville et l’aéroport coute entre 30 et 35 dollars. Une manière de se déplacer plus économique est d’utiliser les bus de la compagnie TUASA, qui coutent 1 dollar et partent de différents points de Paseo Colon ou du Parc de la Merced.

 

San José, porte d’entrée aux principales destinations touristiques du Costa Rica

 

Limon est la ville qui donne accès aux Caraïbes du Costa Rica.

 

Côte Caraïbe 

Des vols quotidiens relient San José et Limon, principale ville des Caraïbes du Costa Rica à travers la compagnie aérienne Sansa Airline, avec deux vols par jour en saison basse (d’avril à décembre), et trois vols par jour en saison haute (de décembre à avril). Des bus partent toutes les heures depuis la Terminale de Bus Atlantico Norte et coûtent environ 10 dollars l’aller. Si vous préférez louer une voiture, le trajet dure entre 4 et 5 heures. Limon est un bon point d’accès pour d’autres points comme Puerto Viejo, le Parc National de Tortuguero, le Parc National Cahuita et les Montagnes de Talamanca.

 

Côte Pacifique 

Pour la Côte Pacifique, même si Sansa Airline relie San José avec Tamarindo, dans la partie nord, la meilleure manière de voyager reste en bus ou en voiture. Pour Jacó ou Manuel Antonio (la « Perle du Pacifique »), depuis San José le trajet dure environ 2 heures et coûte moins de 10 dollars.

 

Parc National Arenal 

Pour arriver au Parc National Arenal, la principale destination pour ceux qui veulent visiter les volcans du Costa Rica, il faut également se déplacer en bus ou en voiture. Le trajet entre San José et La Fortuna, point d’entrée pour le parc dure environ 3 heures et la plupart des bus partent de la Terminal 7-10 et coûte moins de 10 dollars.

 

La taille du Costa Rica, ainsi que sa bonne infrastructure routière font du pays une destination parfaite pour parcourir le pays en bus, ou louer une voiture avec vos amis et faire un « roadtrip » inoubliable.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)