Règles de douane aux États-Unis à connaître

 

Voyager avec une escale aux États-Unis implique de connaitre certaines règles pour éviter des désagréments inutiles.

 

Important : Depuis juillet 2014, tous les passagers prenant un vol à destination des États-Unis devront recharger leurs appareils électroniques avant de monter dans l’avion (téléphones portables, appareils photos, ordinateurs…). En accord avec les nouvelles consignes de sécurité, tout appareil dont la batterie sera déchargée ne pourra être admis à bord.

 

Les règles de douanes aux Etats-Unis

 

ESTA (Electonic System for Travel Autorisation)Tout d’abord, il convient de savoir que le transit n’existe pas aux États-Unis, vous devrez donc vous comporter comme si vous entriez puis ressortiez du territoire américain. Cela signifie que vous devrez disposer d’un formulaire ESTA (Electonic System for Travel Autorisation) obligatoire pour les ressortissants français ainsi que pour d’autres pays comme la Lettonie ou la Grèce. S’inscrivant dans le cadre de l’exemption de visa, l’ESTA est à remplir en ligne au moins 72h avant le départ.

Le site https://esta.cbp.dhs.gov vous fournira tous les renseignements utiles et vous aidera à obtenir un ESTA valide.

Bien évidemment, vous ne pourrez pas passer par les États-Unis sans disposer d’un passeport en cours de validité, celui-ci devra être biométrique ou électronique et vous devrez vous attendre à ce qu’il soit scrupuleusement vérifié par un agent de sécurité qui s’assurera  notamment de la conformité de votre nom avec celui de votre carte d’embarquement.

 

Les formulaires de douanes aux États-Unis

Faire escale aux États-Unis signifie aussi que vous devrez respecter toutes les règles en vigueur pour l’immigration et le passage à la douane. L’existence du formulaire ESTA ne vous dispense pas non plus de remplir les traditionnels formulaires d’entrée des aéroports. Vous devrez donc avoir sur vous des stylos pour remplir les dits formulaires qui normalement, devraient vous être distribués dans l’avion.

Vous trouverez ainsi un formulaire vert destiné à l’immigration puis un formulaire blanc destiné à la douane. Le premier se présentera comme une série de questions auxquelles vous devrez répondre et le second vous aidera à déclarer ce avec quoi vous voyagez. Tous ces formulaires devront être remplis en intégralité et sans ratures sans quoi vous devrez certainement retourner en fin de file pour les remplir à nouveau.

II vous sera ensuite posées quelques questions telles que celles consistant à connaitre les raisons de votre voyage. Lors du passage à l’immigration, vous devrez aussi vous soumettre à la prise de photos et d’empreintes digitales. Resteront ensuite les formalités douanières.

 

Douanes aux États-Unis : les produits interdits

Avant de continuer les formalités vous devez récupérer vos valises et rendre votre formulaire blanc. Bien que cela soit fort peu probable, il n’est pas exclu que vos bagages puissent être fouillés à cette étape. Concernant la douane, il est opportun de savoir que vos bagages à main ne devront pas contenir de grandes quantités de liquides, gels et aérosols. Sont ainsi concernés les bouteilles d’eau,  les boissons et les parfums mais aussi les shampoings, les cosmétiques  et les produits de toilette et d’hygiène comme les dentifrices ou les bombes de mousse à raser. A moins de vouloir les voir confisqués, vous devrez donc prendre vos précautions.

 

Douanes aux États-Unis

 

Les récipients de ces produits ne devront de plus pas excéder 90 cm3 ; vous devrez également les enfermer ensemble, dans un sac transparent dont la capacité devra être de 0,946 litre. Cependant, il vous sera possible de transporter sans restriction de contenance les produits achetés en duty free. Vous ne pourrez néanmoins pas transporter plus d’1 litre d’alcool ou de vin ; vous devrez de plus avoir 21 ans pour pouvoir le faire. Autrement, sont admis à la douane américaine, les cadeaux dont la valeur n’excède pas 100 $ US.  Vous pourrez aussi transporter jusqu’à 2 kg de tabac, 50 cigares et 200 cigarettes.

De plus, à condition de présenter une ordonnance en anglais, vous pourrez voyager avec vos médicaments. Les aliments industriels sous vide comme les boîtes de conserves sont aussi admis. Il ne faudra néanmoins pas vous attendre à passer la douane en ayant en bagages à mains  des produits comme les viandes et les végétaux. Bien entendu, vous ne devrez pas non plus avoir dans vos bagages à mains des objets dangereux et contondants. Il en va de même pour les briquets. Depuis avril 2005, ceux-ci sont interdits aussi bien en cabine qu’en soute.

 

Autres formalités de douanes aux États-Unis

 

Par ailleurs, si vous faites partie de ceux qui voyagent avec leurs appareils téléphoniques et portatifs (cellulaires, Ipad, Pc…), il ne faudra pas oublier de les charger convenablement ; vous devrez en effet  les allumer afin que les agents de sécurité puissent s’assurer qu’ils fonctionnent correctement ; sans quoi, ils pourraient être confisqués et détruits.

Dans une autre optique, je vous invite aussi à respecter les normes 56*45*25 cm que les compagnies aériennes ont établies pour que les bagages à mains puissent être recevables en cabine. En ce qui concerne les bagages de soute, sachez que ceux-ci feront également l’objet  de contrôle. Pour que vos valises ne soient pas forcées, il conviendrait donc de ne pas les verrouiller ou de ne  les équiper que de serrures « Travel Sentry » agréées par la TSA.

Par ailleurs, lors des contrôles de sécurité, il vous faudra faire passer votre ordinateur portable ainsi que votre caméra vidéo à travers un tunnel à rayons X. Devront également y passer vos chaussures, votre veste, votre blouson et votre ceinture. Il en ira de même pour le sac transparent contenant vos liquides, gels et aérosols ; la même solution s’appliquera pour les objets métalliques que vous transporterez (portables, clés, monnaies…).

 

Pour finir, il faudra vous occuper de la correspondance et rechercher la nouvelle porte d’embarquement. Vos bagages devront donc être redéposés sur un tapis aux fins d’être remis dans le circuit du vol à venir.