Les 8 communautés indigènes du Costa Rica

Les 8 communautés indigènes du Costa Rica

Les 8 communautés indigènes du Costa Rica

Saviez-vous qu’au Costa Rica, on compte 8 communautés indigènes qui vivent dans une vingtaine de territoires ? En tout cas, en 2007, 75 % des Costariciens l’ignoraient. C’est fou, non ?

Bien qu’ils représentent une part infime de la population (moins de 3 %), ils ont su conserver certaines de leurs particularités ancestrales, lesquelles constituent un attrait touristique. De nos jours, 60 % d´entre eux vivent dans le canton de Talamanca. On constate donc une forte concentration des indigènes dans le sud du pays.

J’ai pris beaucoup de plaisir à effectuer des recherches pour réaliser les articles. Je n’avais aucune connaissance par rapport à cette thématique, alors cela a été très enrichissant.

 

Un peu d’histoire 

Durant la première partie du XVIe siècle, les Espagnols étaient dans une phase d’exploration. Ils découvraient les côtes et l’intérieur des terres, à la recherche de richesses ou de nourriture pour les troupes. Dès 1560, une nouvelle étape commence avec le conquistador Juan de Cavallón. Il voit les choses à long terme et débarque au Costa Rica dans l’idée d’y développer l’agriculture. La présence espagnole s’accompagne d’une forte ségrégation. Les esclaves d’Afrique noire amenés par les conquistadors se trouvaient en bas de l’échelle sociale avec leurs enfants (même si l’un des parents était espagnol). Les indigènes, natifs d’Amérique centrale, se situaient juste au-dessus. Ensuite venaient les métis issus du mélange indigène/espagnol. Enfin, en haut de l’échelle sociale se trouvaient les Espagnols.

À l’arrivée des conquistadors espagnols au XVIe siècle, le Costa Rica était occupé par 400 000 habitants. Pour assouvir leur désir de conquête, les conquistadors n’étaient pas très tendres avec les peuples indigènes et n’hésitaient pas à les massacrer ou à les soumettre à leur autorité. Au cours de la colonisation et de tous les maux (maladies, esclavagisme…) qu’elle apporta, les communautés locales ont été décimées.

Les indigènes du Costa Rica aujourd’hui 

Il existe une loi dite « loi indigène » du 29 novembre 1977 qui reconnaît l´indépendance des communautés indigènes. Cette loi confère une autonomie à ces individus tout en délimitant et protégeant leurs territoires. Le texte législatif définit la population indigène comme des « groupes ethniques descendant directement de la civilisation précolombienne et qui conservent leur propre identité ».

Cependant, selon un rapport du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), 38 % des terres indigènes ne sont plus en leur possession.

Je vais vous présenter toutes les communautés indigènes encore présentes au Costa Rica. L’empreinte du temps et les différents aléas historiques ont impacté différemment ces communautés. De manière générale subsistent les croyances et rites, la cuisine ainsi que la réalisation de la chicha à base de maïs (boisson traditionnelle), la connaissance des plantes médicinales et parfois la langue des anciens. Beaucoup d’entre eux dorment encore dans des hamacs. Côté religion, les indigènes sont majoritairement catholiques mais conservent un attachement plus ou moins fort à leurs anciennes traditions religieuses.

 




La langue bribri est parlée par plus de la moitié des indigènes appartenant à cette communauté. Les bribris vivent de la pêche, de la chasse, de l’élevage, de l’agriculture mais aussi du tourisme. Leur ancienne religion suscite toujours de l’intérêt.

Les bribris se situent à l’Est et au Sud de San José. Vous pouvez vous y rendre en voiture sans problèmes.

Les bribris vivent parfois très éloignés les uns des autres, ils apprécient cette indépendance.

  • Accessibilité : il est facile de s’y rendre avec un véhicule équipé d’un GPS.
  • Activités : De nombreux tours sont proposés.
  • Site officiel : Turismo Bribri – Sitio Oficial.





Les cabécares vivent de la pêche, de l’agriculture ainsi que de la chasse. Ils vénèrent encore leur ancienne divinité. Parmi les 8 communautés indigènes du Costa Rica, les cabécares sont ceux qui maîtrisent le mieux leur langue.

Cette communauté dispose de 8 territoires situés au Sud ainsi qu’à l’Est de San José. Si vous avez un véhicule, vous pouvez vous rendre dans un de leurs territoires.

Les femmes ont beaucoup d’importance dans la société cabécare.

  • Accessibilité et activités : se renseigner auprès d’agences spécialisées.






Les malékus vivent grâce à l’artisanat,l’agriculture ainsi que la pêche et la chasse. Ils sont principalement catholiques. Ils continuent de parler leur langue.

Ils vivent près du volcan Arenal non loin de la Fortuna. Si vous êtes en vadrouille dans le coin, vous pouvez y faire escale.

Ils ont une forte proximité avec les morts. Ils les enterrent dans leurs propriétés.

  • Accessibilité : il est facile de s’y rendre avec un véhicule équipé d’un GPS.
  • Activités : musée, visites guidées.




Les borucas élèvent du bétail et sont également agriculteurs. Ils vendent leurs productions artisanales sur les marchés. Ils croient en Sibú mais sont principalement catholiques. Les anciens de la communauté parlent la langue boruca.

Les territoires des borucas se trouvent au Sud de San José, juste au Nord de la péinisule d’Osa. Il est assez simple de s’y rendre en voiture avec un GPS.

Les borucas réalisent de superbes masques qu’ils utilisent à l’occasion d’une fête symbolisant la résistance contre les conquistadors.

  • Accessibilité : il est facile de s’y rendre avec un véhicule équipé d’un GPS.
  • Activités : visites guidées, musée, nuit chez l’habitant.
  • Contact : socagru@yahoo.com
  • Site officiel : boruca.org






Leur langue est peu parlée de même que leur religion est beaucoup moins pratiquée qu’auparavant. Ils ont une relation spirituelle avec l’eau et la terre. Ils élèvent des bêtes et sont agriculteurs. La proximité avec l’eau leur permet de pêcher.

Ce sont les voisins des borucas, ils vivent au Sud du pays à côté de la péninsule d’Osa.

A la tête de la communauté se trouve un Roi !.

  • Accessibilité : Utilisez votre GPS sinon renseignez-vous dans les environs pour accéder aux villages.
  • Activités: Visites des lieux sacrés, musée, nuit chez l’habitant.
  • Site officiel : terraba.org.



La majorité des Ngöbes parle la langue traditionnelle. Ils se nourrissent de ce qu’ils chassent et cultivent. Ils sont chrétiens mais entretiennent toujours des relations avec leurs croyances antiques.

Leurs territoires se situent dans la péninsule d’Osa ainsi qu’à l’extrême Sud du pays à la frontière avec le Panama.

L´établissement des frontières nationales a séparé le peuple des Ngöbes. Une grande majorité d’entre eux se trouvant au Panama.

  • Accessibilité et activités : se renseigner auprès d’agences spécialisées.






La langue chorotega est considérée comme une langue morte. Ils sont polythéistes et vénèrent donc une multitude de dieux. Ils font pousser toutes sortes de légumes, pratiquent également la chasse et la pêche.

Les chorotegas vivent dans la péninsule de Nicoya, ce sont d’ailleurs les seuls indigènes à être présents dans cette région du Costa Rica. Si vous êtes dans le coin, vous pourrez vous y rendre facilement.

Autrefois les chorotegas étaient cannibales et réalisaient des sacrifices humains..

  • Accessibilité : se renseigner auprès d’agences spécialisées.
  • Activités : vous pouvez visiter le musée de la céramique chorotega situé à San Vicente de Nicoya et ouvert du mardi au dimanche de 8h à 16h.




Cette communauté vit grâce à la pêche, l’agriculture ainsi que la chasse. Aujourd’hui les huetares sont tous catholiques. Malheureusement, ils ne parlent plus la langue des anciens.

Les huetares vivent près de la capitale, juste au Sud, Sud-Est.

Avant l’arrivée des colons espagnols, les huetares étaient très puissants et possédaient un vaste empire.

  • Accessibilité et activités : se renseigner auprès d’agences spécialisées.








Découvrez nos t-shirts

T-shirts Nature Costa Rica, collection voyage, 100% coton bio 🇫🇷 Impression en France, 🚚 Livraison rapide, 🌱 100% Coton bio, avec une fabrication éthique et responsable, 🌎 Engagement pour la protection de la faune du Costa Rica. Cliquez ici pour découvrir nos collections.

Ensemble, créons le voyage de vos rêves !

Faites appel à un Coach Voyage au Costa Rica !

Quel région souhaitez-vous découvrir ?

Accueil & BOX Voyage

Profitez d’un accueil personnalisé en français pour débuter votre voyage au Costa Rica du bon pied !

Expats – Partir vivre au Costa Rica :

Le guide pour Vivre au Costa RIca

Je réserve mon vol :

Rejoignez-nous sur Facebook !

Épisodes Vidéos :

Organisez votre premier
voyage au Costa Rica

Inscrivez-vous pour apprendre à
organiser votre voyage au Costa Rica
pas à pas avec moi en vidéo.

Pour connaître et exercer mes droits, notamment pour annuler mon consentement, je consulte la politique de vie privée en cliquant ici