Randonnées sur les chemins

du Costa Rica, un vrai plaisir !

 

Qui ne rêverait pas de partir en randonnée à pied pour la journée à la découverte de paysages tels que ceux du Costa Rica, avec un espace naturel d’une grande diversité constitué de parcs nationaux et de réserves privées qui vous permettront de vous échapper dans la nature du Costa Rica ?

 

Des milliers de chemins de randonnée s’offrent à vous

 

Le Costa Rica est un pays nature où les activités de plein air sont nombreuses. On y retrouve bien sur la randonnée et le trekking, qui font partie des deux activités les plus pratiquées dans le pays, et cela n’est pas très étonnant quand on y pense : pouvoir découvrir de si beaux paysages à pied…

 

conseils pour une Randonnées au Costa Rica en pleine nature

 

Que nous partions à la découverte de la forêt tropicale humide dans la zone de Monteverde, sur les chemins autour du volcan Arenal, vers le volcan Rincon de la Vieja plus au nord, sur le sentier qui monte au mont Chirripo à 3 820 mètres ou dans le parc national de Corcovado au sud du pays, chacun de ces lieux vous fera voyager dans des univers si différents. Imaginez ! Tant de possibilités, une faune fascinante à découvrir une fois isolé sur les chemins, au calme, avec une palette de couleurs et de paysages sans cesse changeante, en passant par la montagne, la vallée, la jungle, la forêt de nuages et le bord de mer.

Alors, que vous partiez pour une simple promenade d’une demi-journée ou d’une journée, ou pour un véritable circuit d’alpinisme à travers le relief escarpé du Costa Rica, de nombreux choix s’offriront à vous…

Mais attention ! Il ne faut pas s’aventurer n’importe où, partir à l’aveuglette, sans une bonne condition physique, et sans un minimum d’équipement digne d’un bon randonneur (vous pouvez trouver de bons équipements sur internet comme sur la boutique en ligne Zalando).

 

Mes conseils pour une randonnée en pleine nature

 

Une randonnée en pleine nature demande une préparation, ne partez pas dans de longues randonnées de 20 km si vous n’en avez pas l’habitude. Je vous conseille pour vous mettre en jambes de privilégier un petit sentier de 3 à 5 km, où le balisage est plus visible généralement, et qui est donc plus accessible…

conseils pour une randonnée en pleine natureÀ Corcovado, il est déjà arrivé que des randonneurs meurent d’épuisement sous l’ardeur du soleil, entre San Pedrillo et Sirena. Donc, n’oubliez pas que nous sommes dans un pays tropical, vous devez emporter plusieurs litres d’eau avec vous, et ce même pour de courtes randonnées, car la déshydratation peut survenir très vite.

Il arrive également que des randonneurs se perdent dans la forêt tropicale, donc pensez bien à avoir une carte précise avec vous, de la nourriture et une boussole. Et, conseil important : avant votre départ, informez quelqu’un de votre itinéraire, cela permettra aux secours de cibler une zone de recherches plus facilement. Faites des randonnées en petit groupe, jamais seul, c’est plus prudent.

Une des solutions peut également être de partir avec un guide local, c’est une excellente solution pour enrichir son expérience et découvrir plein de choses sur la faune et la flore. Vous trouverez des exemples de randonnées sur le site Terdav, où vous pourrez vivre de belles expériences comme par exemple la traversée de la cordillère de Talamanca à pied, dans des paysages magnifiques.

Vous devez également prendre en compte la saison, car pour de longues randonnées, la saison sèche (de décembre à avril) est tout de même préférable. En effet, durant la saison des pluies, le principal problème est que les fleuves deviennent vite infranchissables et que les sentiers sont en partie inondés ; pas facile de marcher sur des chemins de boue glissants.

Et dernier petit conseil, munissez-vous de bonnes chaussures de marche, bien confortables, et d’un vêtement de pluie léger. Pensez également à la crème solaire. Des chaussures montantes vous protégeront de certains animaux également. La nature est magnifique, mais tous les animaux ne vous accueilleront pas à bras ouverts. Vous pourrez rencontrer par exemple des serpents venimeux, comme le fer-de-lance, ou des crocodiles au bord des estuaires, de grosses fourmis rouges qui piquent terriblement, et bien d’autres espèces…

 

Mais vous ne devez pas pour autant prendre peur, gardez bien à l’esprit le plaisir de pouvoir partir en randonnée et de découvrir des dizaines d’espèces d’oiseaux comme des toucans, colibris, quetzals, aras rouges et bien d’autres, des singes, des paresseux, des iguanes, des papillons bleus (morpho bleu) très grands et sublimes, des grenouilles, des tapirs et, avec de la chance, peut-être au loin, un jaguar…

 

Je m’organise pour partir en randonnée d’ici 3 ou 4 mois au Chiripo. Je vous ferai bien entendu un retour sur cette belle aventure qui demande une organisation car il y a un seul gite sur place pour dormir, qu’il faut réserver longtemps à l’avance…

Et vous ? Aimez-vous la randonnée ?

Quel est le plus beau sentier du Costa Rica que vous ayez parcouru ?

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)