VertCostaRica-reserve-cabo-blanco

Parc national de Cabo Blanco : un superbe lieu riche en faune et flore !

 

Aujourd’hui, je vais partager avec vous un bon moment passé à la découverte du parc national de Cabo Blanco dans la péninsule de Nicoya !

Parc Cabo Blanco au Costa Rica

Comment s'y rendre ?

Ce parc national est idéalement situé à la pointe sud de la péninsule de Nicoya, à quelques kilomètres des lieux touristiques de Montezuma, Mal Pais et Santa Teresa. Pour vous y rendre en voiture au départ de San José ou Alajuela, vous devez d’abord vous rendre à Puntarenas (environ 2h de route). Là-bas, vous embarquerez ensuite sur un ferry pour une traversée d’1h15 afin de rejoindre la côte de la péninsule, à Paquera. Les horaires du ferry sont 9h, 12h, 15h, 18h, et 20h30.

Ensuite, reprenez votre véhicule et rejoignez votre destination !

Il est également possible d’y aller en bus depuis le Terminal 7-10 de San José. Vous embarquerez également sur le bateau à Puntarenas puis remonterez dans le bus à Paquera jusqu’à Cobano. A Cobano il y a un changement de bus à faire pour arriver à Montezuma. Il faut bien compter 7 à 8h de trajet tout de même !

Pour tous renseignements sur les horaires de bus, je vous conseille de consulter ce site : https://www.laterminalcostarica.com/

Journée au Parc National Cabo Blanco

Le matin assez tôt, direction le parc national de Cabo Blanco ! En bus depuis Montezuma rendez-vous sur la place centrale utilisée comme arrêt de bus locaux. L’un d’entre eux vous emmènera jusqu’au parc contre quelques colones pour 15 minutes de trajet. Si vous comptez vous y rendre en voiture, il est recommandé d’avoir une voiture 4×4 car c’est une piste poussiéreuse et accidentée. Vous prendrez la route en passant par Cabuya, le trajet est de 9kms et dure environ une trentaine de minutes.

Il vaut mieux vous rendre à Cabo Blanco tôt le matin car une longue randonnée vous y attend ! Le parc ouvre à 8h et ferme à 16h. L’entrée du parc coûte 12$ par personne.

Je vous conseille vivement de vous vêtir légèrement, avec de bonnes chaussures de marche, d’emporter un sandwich et surtout, de prévoir de l’eau en grande quantité ! Vous allez vite le ressentir, Nicoya est un lieu où la chaleur est très intense car c’est un endroit sec et aride, dès lors je conseille d’être en bonne forme physique pour arpenter ce parc.

Les 10kms de marche pour l’aller et le retour se font sur un sentier non aménagé avec beaucoup de montées et descentes, tout cela en supportant la chaleur dont le ressenti est parfois de 40ºC.

A allure modérée, comptez 2h10 de marche pour l’aller, et de même pour le retour. Il est préférable de faire cette marche durant la saison sèche, car lorsque la saison des pluies arrive, l’effort s’intensifie laissant place à des chemins de boue et des rivières à traverser.

Parc Cabo Blanco au Costa Rica
Parc Cabo Blanco au Costa Rica

Prendre le temps d’observer la faune et la flore

Outre l’effort physique à fournir, vous serez plongé dans une nature calme et tranquille, une forêt sèche où vous serez à l’ombre d’un soleil intense (ouf !), au contact d’un environnement riche en faune et en flore ! J’ai eu l’occasion de voir des singes capucins sauter de branches en branches au-dessus de ma tête, des singes hurleurs et leur fameux et puissant cri, mais également un superbe serpent vert entre des feuillages, quelques oiseaux et pleins de petits coatis ! Un bon moment de découverte d’animaux en tous genres dans un lieu calme et paisible, à l’écoute de ces petits êtres dans leur habitat naturel, quoi de mieux ?

Après l’effort, le réconfort !

Après les 5kms du chemin de l’aller, arrive le temps du réconfort !  Vous tomberez sur une splendide plage sauvage, où l’eau est bleue, le sable blanc accompagné de morceaux de bois flotté, et d’une végétation foisonnante en bordure. Quoi de mieux après cet effort physique ?

Comme je vous le disais, le mieux est de se rendre dans ce parc le plus tôt, d’une part pour le temps de marche mais aussi pour la marée, puisque cette plage est très vite recouverte par les eaux ! Vous pourrez donc vous y baigner avec précaution, avant qu’elle monte et fasse place à des vagues assez dangereuses pour la baignade.

Reposez-vous sur votre serviette avec un sandwich et cette jolie vue, vous ne serez pas déçu ! Le bord de plage est équipé de tables de pique-nique, d’un hamac et d’un barbecue (pour les plus ambitieux ayant tout prévu !). Vous aurez l’occasion aussi de voir un spectacle de pélicans plonger dans l’eau pour pêcher des poissons !

Comme le parc ferme ses portes à 16h, je vous conseille de prendre la route du retour vers 13h pour avoir le temps de faire les 5 kms afin de rejoindre l’entrée du parc à votre rythme. Ouvrez l’œil durant la marche pour observer la nature qui vous entoure !

J’ai personnellement beaucoup apprécié ce parc, une belle connexion avec la nature (oui car on ne capte pas là-bas haha), même si la randonnée est un peu éprouvante, cela fait faire un peu de sport, et dans un lieu comme celui-ci, je ne dis pas non au contraire !

Plage : Réserve de Cabo Blanco

Le saviez-vous ?

Cette réserve est née grâce à un biologiste danois, sensible aux problèmes de déforestation dans le monde qui encouragea la création de cette « réserve absolue ». Une partie de ce très grand espace naturel est donc réservée aux scientifiques, et l’autre partie au tourisme. C’est d’ailleurs le premier parc national protégé du pays à avoir vu le jour dans les années 1960 !

Mais pourquoi ce nom « Cabo Blanco » ? Une fois sur la plage, vous apercevrez au large une « île » qui est en fait un gros rocher blanc, où de nombreux oiseaux y vivent. Munissez-vous d’une paire de jumelles pour les observer !

Comment la forêt peut-elle rester verte toute l’année dans un lieu aussi chaud ? Et bien c’est en raison d’un microclimat humide présent sur cette pointe, alors que toutes les forêts du reste de la péninsule sont tropicales et sèches, ce qui rend donc la végétation encore plus belle.

Vincent VARENNE

Je m’appelle Vincent Varenne, je suis Franco-Costaricien et fondateur du blog de voyage Vert-Costa-Rica.fr. Depuis que j’en ai eu l’âge, j’ai toujours eu la folie du voyage, à parcourir la France avec mon sac à dos ainsi que les capitales européennes … jusqu’au jour où j’ai rencontré Melissa.

Et oui ! Car derrière ce blog, il y a avant tout une histoire d'amour ! Melissa était une jeune Costaricienne qui réalisait une année en France en tant qu’assistante d’espagnol. C’est l’amour qui en juin 2011 m’a poussé à quitter mon pays bleu-blanc-rouge pour découvrir et partir vivre au Costa Rica.

Et c’est cette même année que j’ai décidé de créer le blog Vert-Costa-Rica.fr afin de partager mon expérience et mes conseils en tant que local à tous les francophones amenés à visiter ou vivre dans ce magnifique pays.

Très bonne découverte à Vous ! « Pura Vida !!! »
Vincent Varenne.

Ajouter un commentaire

Découvrez nos t-shirts

T-shirts Nature Costa Rica, collection voyage, 100% coton bio 🇫🇷 Impression en France, 🚚 Livraison rapide, 🌱 100% Coton bio, avec une fabrication éthique et responsable, 🌎 Engagement pour la protection de la faune du Costa Rica. Cliquez ici pour découvrir nos collections.

Ensemble, créons le voyage de vos rêves !

Faites appel à un Coach Voyage au Costa Rica !

Quel région souhaitez-vous découvrir ?

Accueil & BOX Voyage

Profitez d’un accueil personnalisé en français pour débuter votre voyage au Costa Rica du bon pied !

Expats – Partir vivre au Costa Rica :

Le guide pour Vivre au Costa RIca

Je réserve mon vol :

Rejoignez-nous sur Facebook !

Épisodes Vidéos :

Costa Rica

Je partage une fois par mois : astuces, anecdotes et les derniers articles voyages sur le Costa Rica, directement dans votre boîte mail.

La Newsletter

LAISSEZ VOTRE E-MAIL POUR RECEVOIR LES DERNIERS ARTICLES DU BLOG :

Vous pouvez bien entendu vous désinscrire quand vous le souhaitez. Et votre email ne sera jamais partagé.

Organisez votre premier
voyage au Costa Rica

Inscrivez-vous pour apprendre à
organiser votre voyage au Costa Rica
pas à pas avec moi en vidéo.

Pour connaître et exercer mes droits, notamment pour annuler mon consentement, je consulte la politique de vie privée en cliquant ici