A la découverte des animaux du Costa Rica

Les animaux du Costa Rica : partez à la rencontre de ces 10 animaux !

Aujourd’hui je partage avec vous mon top 10 des animaux du Costa Rica. Le saviez-vous? Le Costa Rica représente 5% de la biodiversité mondiale et détient donc une très grande richesse au niveau de la faune et de la flore. C’est parti, n’attendez pas plus longtemps pour découvrir dès maintenant mon top 10 des animaux incontournables que vous rencontrerez forcément au Costa Rica !

#10 : Le toucan

On compte beaucoup d’animaux du Costa Rica et parmi eux, 4 espèces de toucan différentes, mais le plus connu est le toucan à carène, appelé également toucan arc-en-ciel: de couleur noir et jaune vif sur ses joues, on le reconnaît grâce à son imposant bec multicolore en forme de banane pouvant atteindre 20cm de long. C’est un oiseau assez imposant car il mesure environ 50cm. Il vit en groupe de 6 à 12 toucans, principalement dans des forêts basses. On peut donc retrouver cet oiseau dans de nombreux lieux boisés du Costa Rica tels que Tortuguero, Monteverde, et Arenal principalement. Pour le trouver, tendez l’oreille! Son cri est similaire à un coassement aigu de grenouille. L’espérance de vie du toucan est assez longue puisqu’elle est de 15 à 25 ans! Son alimentation est assez variée, elle est composée de fruits, graines, insectes et petits reptiles. Le toucan est l’un des animaux iconiques du pays, et c’est un plaisir pour n’importe quel voyageur de découvrir ce superbe oiseau exotique!

Toucan au Costa Rica

#9 : La baleine à bosses

Qui n’a jamais rêvé d’observer des baleines en pleine mer? Tous les ans au Costa Rica, près de 700 baleines à bosses se rendent sur la côte Pacifique durant 4 mois de l’année pour se reproduire, attirées par la chaleur des eaux tropicales du pays. Ces baleines en migration partent du nord du continent américain. Elles sont donc présentes dans le pays à partir du mois de juillet jusqu’au mois de novembre, et offrent un fabuleux spectacle aux voyageurs. Le Costa Rica est de plus classé 7ème des meilleurs pays au monde pour observer ces imposants mammifères marins. Lors d’un séjour dans ce pays, ne passez pas à côté de cette expérience inoubliable! Vous pourrez observer ces animaux du Costa Rica principalement au large de la côte Pacifique Sud, au parc national Marino Ballena à Uvita, où de nombreuses excursions en bateau sont organisées avec des guides spécialisés. La côte du parc national a la forme d’une queue de baleine: un endroit idéal pour l’accueil des cétacés ! 

Baleine au Costa Rica

#8 : Les tortues marines

Vivez un moment inoubliable en observant le phénomène de la ponte des tortues marines au Costa Rica! Ce pays compte 5 des 7 espèces de tortues marines dont la tortue ridley, la tortue verte, la tortue imbriquée, la tortue luth et enfin la tortue caouanne. Celles-ci apparaissent sur les côtes costariciennes pour la ponte des œufs à partir du mois de juin jusqu’au mois d’août à Tortuguero, et les naissances  ont lieu de septembre à octobre. Elles sont aussi présentes sur la côte du Guanacaste de décembre à mars. Lors de la période des naissances, des milliers de petites tortues envahissent les plages du Costa Rica, qui deviennent des lieux protégés et surveillés car certaines espèces de tortues sont malheureusement menacées. Il s’agit donc de rester prudent lors de leur observation pour ne pas les déranger et troubler leur tranquillité. Profitez de cet événement naturel qui sera une expérience inoubliable et sublimera votre voyage ! 

Tortues au Costa Rica

#7 : Le papillon morpho bleu

Vous serez émerveillé de découvrir la beauté des papillons morpho au Costa Rica. Leurs grandes ailes bleues scintillantes passant au-dessus de votre nez vous feront vivre un moment magique!  Impossible de les manquer, vous croiserez forcément leur chemin. Cette espèce de papillon vit principalement dans les lieux tropicaux et plus précisément dans les forêts. Vous pourrez l’observer en pleine nature, mais aussi dans des serres dites «butterfly garden». Le revers de ses ailes, de couleur grise terne est un très bon camouflage dans la nature. Selon certaines croyances, il exaucerait les vœux de quiconque croiserait son chemin. Le papillon morpho se nourrit essentiellement du nectar des plantes.

Papillon au Costa Rica

#6 : Le aras rouge

Quel animal vous paraît plus «tropical» que le célèbre aras rouge, appelé aussi macao? Le aras rouge est l’une des 16 espèces de perroquets des animaux du Costa Rica. On le reconnaît par sa taille imposante, les impressionnantes couleurs de son plumage rouge, jaune et bleu, mais on l’entend surtout arriver de loin. En effet, vous ne manquerez pas d’entendre son cri puissant et grinçant entre quelques arbres. Côté vie sociale, le aras vit en groupe et cet oiseau est reconnu pour sa fidélité vis-à-vis de son partenaire. Ils ne se séparent jamais! Si vous avez la chance de les observer, ils sont très démonstratifs et peuvent se laver mutuellement sous vos yeux. Au Costa Rica, ils sont présents principalement sur la côte Pacifique, près de Jaco ou Carara dans des zones arborées de basse altitude. Ce sont des oiseaux exclusivement végétariens.

Aras au Costa Rica

Les recommandations de Vert-Costa-Rica :

Lorsque vous observez la faune du Costa Rica, faites preuve de civisme. Il ne faut pas déranger les animaux car je vous le rappelle, ils sont tous sauvages et dans leur milieu naturel. C’est donc à nous de nous adapter à leur environnement de la meilleure manière possible.

Voici donc quelques règles à adopter lors d’une rencontre avec l’un d’entre eux :

– Restez calme et discret: les animaux aussi ont des oreilles. Être trop bruyant risquerait de leur faire peur, et même de les faire fuir.

– Ne pas nourrir les animaux: même si cela peut-être tentant de s’approcher des animaux en essayant de les attirer avec de la nourriture, cette idée est à bannir de votre esprit! Les animaux doivent se nourrir tout seuls avec ce qu’ils trouvent. Les nourrir reviendrait à les apprivoiser et à les sensibiliser à l’homme, ce qui risquerait à les rendre dépendant.

– Lorsque la nuit tombe, retirez le flash de vos appareils photos ou téléphones, pour ne pas troubler la tranquillité des animaux nocturnes.

– Ne touchez pas les animaux. Il faut rappeler qu’ils sont sauvages avant tout, et qu’ils ne sont pas habitués au contact humain. Ils peuvent donc avoir des réactions agressives envers vous.

#5 : Le colibri

Connaissez-vous cet oiseau si petit mais si rapide à la fois? Appelé aussi «oiseau mouche», c’est l’un des oiseaux les plus petits du monde (20 grammes maximum!), mais dont les battements d’ailes sont les plus rapides (jusqu’à 80 battements par seconde), c’est le seul oiseau capable de voler en arrière. On le retrouve au Costa Rica proche des forêts, des plantations de café ou des jardins, principalement dans la Vallée Centrale où il y a des reliefs. Grâce à son long bec, le colibri se nourrit de nectar de fleurs, mais aussi de petits insectes. Cet oiseau est asocial et vit seul. Vous pourrez l’observer assez facilement, mais pour garder un souvenir de ce petit oiseau, tâchez tout de même d’être rapide pour le prendre en photo.

Colibri au Costa Rica

4# : Le paresseux

Etes-vous aussi fascinés par ce petit mammifère que l’on appelle le paresseux, évoquant la période de la préhistoire? Si son visage, son pelage ou encore ses longues griffes nous font penser à la période des dinosaures, c’est parce que l’ancêtre du paresseux était le paresseux géant. L’espèce la plus rependue au Costa Rica est le paresseux à gorge brune. Son visage paraît naturellement mélancolique. Ceci est dû à son regard et son petit nez écrasé. Cette espèce possède 3 «doigts» qui sont en fait des griffes, et son corps mesure jusqu’à 60cm. Aussi on peut trouver le paresseux à deux doigts (celui de la photo). 

Les paresseux passent la majeure partie de sa vie suspendu dans les arbres où il y dort, se reproduit, et mange. Il ne descend à terre qu’une fois par semaine pour faire ses besoins. En effet, le paresseux est uniquement herbivore et possède un système digestif très très lent, c’est de plus pour cela que cet animal est très mou dans ses gestes, d’où son nom. Il est difficilement repérable par ses prédateurs ou par les voyageurs car son pelage gris foncé se confond parfaitement dans la nature. Il peut vivre jusqu’à 40 ans en milieu naturel comme au Costa Rica, où l’on peut le rencontrer partout où il y a des arbres tels que dans les parcs nationaux de Manuel Antonio ou Cahuita ! Alors si vous souhaitez découvrir ce petit être, faites-vous accompagner d’un guide qui saura les trouver dans la nature, sinon soyez observateurs et patients: cela vaut vraiment le coup.

#3 : Le coati à nez blanc

Je suis persuadé que vous ne connaissez pas l’un des animaux les plus mignons du Costa Rica: le coati Ce petit mammifère de taille moyenne possède une grande queue faisant presque la moitié de sa taille, et toujours en l’air. C’est souvent grâce à celle-ci qu’on le repère. Les femelles coatis vivent en groupe tandis que les mâles sont solitaires. Ils sont omnivores et se nourrissent principalement de fruits, petits vertébrés et insectes.

Le coati n’est pas craintif des hommes et peut même se montrer amical (lorsqu’il cherche de la nourriture).  Il vit en moyenne 10 ans en milieu naturel. Lors d’un séjour au Costa Rica vous ne manquerez pas d’en rencontrer. Il est présent dans de nombreux lieux du pays, principalement dans les parcs nationaux de Manuel Antonio, de Cahuita, ou encore proche de la Fortuna et du volcan Arenal.

Coatie au Costa Rica

#2 : L’iguane

Outre dans les zooa, avez-vous déjà vu un iguane en pleine nature? Cela peut-être impressionnant la première fois par l’imposante taille de ce reptile, mais vous vous y habituerez vite car les iguanes sont très présents au Costa Rica. Le pays compte 38 espèces d’iguanes sur 600 existantes. Ce reptile peut mesurer jusqu’à 2m, queue comprise; peser 5kg et peut- avoir différentes couleurs sur ses écailles.

On différencie les deux sexes grâce aux épines le long de leur dos. Le mâle en a beaucoup et ses épines sont assez grosses, tandis que ceux de la femelle sont très petites telle une crête. Ils sont principalement végétariens et quelques fois carnivores, mais consomment aussi des insectes. Ces reptiles sont présents principalement au Costa Rica en plein soleil, sur un rocher, une branche ou accrochés à un tronc d’arbre. Ils peuvent passer des heures à «lézarder» sans bouger au soleil. Vous pourrez en croiser dans de nombreuses régions du pays mais n’ayez pas peur. Vous pouvez vous approcher pour les observer ou les prendre en photo sans problème, ils ne bougent pas si vous ne les dérangez pas et ne vous attaqueront pas !

Iguane au Costa Rica

#1 : Le singe capucin

Voici enfin la première position attribuée… au singe capucin à tête blanche! Ce petit singe est l’animal le plus rependu dans le pays, pour le plus grand plaisir des voyageurs! Le singe capucin est assez petit puisqu’il mesure jusqu’à seulement 35cm. Il possède une longue queue de la taille de son corps, enroulée, avec laquelle il se déplace en plus de ses membres. Malgré sa petite taille, ce primate peut vivre jusqu’à 40 ans. La plupart du temps il vit dans un groupe comptant entre 5 et 20 individus. Sa particularité: son intelligence! Ce petit singe est très malin, et se déplace très rapidement et aisément grâce a sa queue et ses mains.

Les singes capucins sont omnivores et se nourrissent de graines, fruits et insectes. Ils vivent dans les arbres, et ne descendent que pour boire ou venir au contact des humains, dans l’espoir de trouver de la nourriture. Vous pourrez les observer de très près puisqu’ils n’ont pas peur des hommes. Les principaux lieux où l’on peut les rencontrer sont les parcs nationaux tels que Manuel Antonio et celui de Cahuita. Mais ils sont présents un peu partout dans les zones boisées ou même sur les plages du pays. C’est vraiment l’un des animaux les plus divertissant à observer car ils s’approchent de vous facilement, et vous offrent un spectacle dans les airs, en se déplaçant de branches en branches, parfois même sur les lianes. En compagnie des singes capucins, vous passerez à coups sûrs de très bons moments.

Singes capucins au Costa Rica
Je sais que choisir seulement 10 animaux est très difficile, dites-moi quel autre animal vous ajouterez à la liste?

Vincent VARENNE

Je m’appelle Vincent Varenne, je suis Franco-Costaricien et fondateur du blog de voyage Vert-Costa-Rica.fr. Depuis que j’en ai eu l’âge, j’ai toujours eu la folie du voyage, à parcourir la France avec mon sac à dos ainsi que les capitales européennes … jusqu’au jour où j’ai rencontré Melissa.

Et oui ! Car derrière ce blog, il y a avant tout une histoire d'amour ! Melissa était une jeune Costaricienne qui réalisait une année en France en tant qu’assistante d’espagnol. C’est l’amour qui en juin 2011 m’a poussé à quitter mon pays bleu-blanc-rouge pour découvrir et partir vivre au Costa Rica.

Et c’est cette même année que j’ai décidé de créer le blog Vert-Costa-Rica.fr afin de partager mon expérience et mes conseils en tant que local à tous les francophones amenés à visiter ou vivre dans ce magnifique pays.

Très bonne découverte à Vous ! « Pura Vida !!! »
Vincent Varenne.

Ajouter un commentaire

Ensemble, créons le voyage de vos rêves !

Faites appel à un Coach Voyage au Costa Rica !

Quel région souhaitez-vous découvrir ?

Accueil & BOX Voyage

Profitez d’un accueil personnalisé en français pour débuter votre voyage au Costa Rica du bon pied !

Expats – Partir vivre au Costa Rica :

Le guide pour Vivre au Costa RIca

Acheter un billet :

Vol Air France Direct Paris Costa Rica

Rejoignez-nous sur Facebook !

Épisodes Vidéos :

ut accumsan libero. risus vel, ut porta. libero ipsum ante. mattis

Costa Rica

Je partage une fois par mois : astuces, anecdotes et les derniers articles voyages sur le Costa Rica, directement dans votre boîte mail.

La Newsletter

LAISSEZ VOTRE E-MAIL POUR RECEVOIR LES DERNIERS ARTICLES DU BLOG :

Vous pouvez bien entendu vous désinscrire quand vous le souhaitez. Et votre email ne sera jamais partagé.

Organisez votre premier
voyage au Costa Rica

Inscrivez-vous pour apprendre à
organiser votre voyage au Costa Rica
pas à pas avec moi en vidéo.

Pour connaître et exercer mes droits, notamment pour annuler mon consentement, je consulte la politique de vie privée en cliquant ici