Organisez votre Voyage au Costa Rica
Paysage en mer au large de Manuel Antonio

Les baleines à Manuel Antonio : une rencontre courte mais magique

 

Les baleines à Manuel Antonio :

une rencontre courte mais magique

 

Comme les dauphins, depuis bien longtemps, j’avais envie de voir des baleines. Eh bien, c’est le Costa Rica qui m’aura permis de réaliser ce rêve en allant au large du Pacifique – enfin, pas tant que ça, je vais vous en parler justement.

 

Rencontre avec les baleines à Manuel Antonio

 

Même si généralement, je réalise peu de tours d’une journée et que je préfère en général partir à l’aventure avec le sac à dos, Mélissa et moi avions peu de temps de disponible en septembre et nous arrivions à la fin de la saison des baleines, qui passent généralement au large des côtes pacifiques entre début août et début octobre. Nous nous sommes donc offert un tour avec départ de San José et retour le soir.

 

Départ en bus donc à 5 heures du matin. Nous avons pris le petit-déjeuner dans un petit restaurant en bord de route – excellent Gallo Pinto – puis nous sommes arrivés à la Maria de Quepos vers 8 h 30-9 h 00. Là, nous avons embarqué sur un magnifique catamaran, avec boissons fraîches et musique… C’est parti ! 🙂 Une seule chose me préoccupait : allais-je réussir à voir des baleines ?

 

Les baleines du Costa Rica : Paysage en mer au large de Manuel Antonio

 

Destination : Manuel Antonio, qui se trouve à seulement quelques kilomètres. Ce qui a été très curieux pour moi, c’est que nous n’avons pas eu besoin de faire des kilomètres vers le large pour apercevoir cette magnifique et impressionnante baleine : elle se trouvait à, quoi, un bon kilomètre au large seulement de la plage de Manuel Antonio. Si vous connaissez, c’est juste derrière les rochers qui se trouvent au large quand vous êtes sur la plage. Le guide, qui était biologiste, nous a expliqué que les baleines restent aussi proches des côtes pour la chaleur de l’eau.

 

Quand on a aperçu la première baleine, qui remontait tout doucement à la surface, avec son petit à ses côtés en plus, plus personne ne parlait. Nous sommes tous restés sur le bateau, impressionnés… Et puis, avec les vagues, on est arrivés à percevoir l’immensité de la baleine, même si on n’en voyait finalement qu’une très petit partie, puis ce jet d’eau, avant de voir la baleine repartir dans les profondeurs…

 

Ainsi, nous avons réussi à voir 4 ou 5 baleines : ce sont des baleines à bosse, et les adultes atteignent normalement 13 à 14 mètres de long et pèsent en moyenne 25 tonnes. Imaginez ! 🙂 Alors, même s’il est difficile de se rendre compte puisqu’elles sont sous l’eau, et que nous n’avons pas eu le droit au grand saut (car ces baleines effectuent normalement des sauts très spectaculaires hors de l’eau, elles possèdent de longues nageoires pectorales), c’était tout de même, pour une première, vraiment un moment que je garderai en tête.

 

Voici quelques images des baleines (je vous prépare une vidéo à découvrir ici : “baleines en vidéo“) :

 Baleines à bosse au large de Manuel Antonio, Costa Rica

Baleines à bosse au large de Manuel Antonio, Costa Rica
Baleines à bosse au large de Manuel Antonio, Costa Rica

 

Après les baleines, Snorkeling au large de la plage de Manuel Antonio :

 

Un deuxième moment que j’ai aimé : on a enfilé le gilet, les palmes, le tuba, et c’est parti…

Et là, je me suis échappé du groupe comme j’ai pu un moment car il faut dire que nous sommes tous concentrés sur quelques mètres carrés dans l’eau ; j’ai donc profité de tous ces poissons qui nageaient autour de moi, longeant les rochers sous l’eau pour apercevoir des espèces vivant plus en profondeur… Un moment où je me suis senti coupé du monde, dans un autre univers…

 

Snorkeling en mer à Manuel Antonio

 

Puis nous avons fait un peu les fous, avec quelques sauts du haut du bateau via les deux toboggans à l’arrière, avant de profiter du déjeuner sur le bateau. Et nous avons repris la route du retour pour rejoindre ensuite la plage de Manuel Antonio.

 

Plage de Manuel Antonio :

 

Nous avons terminé cette belle journée sur la plage de Manuel Antonio, où j’en ai profité pour prendre un dernier bain…

 

Alors bien sûr, si vous êtes en vacances et déjà sur la côte, c’est bien mieux de faire uniquement le tour de catamaran qui dure 4 heures, ou même de vous rendre plus au sud, vers le parc national Ballena, qui est le lieu le plus approprié pour un départ en mer et avoir la chance de découvrir des baleines… Encore faut-il être dans la bonne saison et avoir de la chance.

 

 Pensez également, surtout avec des enfants où c’est idéal, à visiter le parc national de Manuel Antonio : il y a un petit sentier et surtout une très belle plage, facile d’accès.

 

Pour info, nous avons fait le tour d’une journée avec catamaran adventures, pour 100 $ par personne la journée avec toute les prestations comprise, bus, repas, tour. Je prendrai la route début décembre pour rejoindre Uvita, qui se trouve au sud de Dominical…

 

Et vous ? Êtes-vous déjà allés à la rencontre des baleines et si oui, où était-ce ?

Dites-le-moi dans les commentaires ci-dessous.

 

 

Mots-clés recherchés : baleine costa rica, baleines à manuel antonio, animaux marins, costa rica, baleine à bosse, snorkeling, manuel antonio, catamaran, baleines.

Vincent VARENNE

Je me présente, je m'appelle Vincent Varenne et ma vie écologique et ma passion pour la nature m'amène à vous faire partager ma rencontre avec ce magnifique pays, celui du Costa-Rica que j'ai découvert en juin 2011 et qui me procure beaucoup de plaisir Pour un voyage, je vous guide vers une destination nature et vous illustre avec des photos et des vidéos la faune et la flore du Costa Rica. Très bonne découverte à Vous ! « Pura Vida !!! » Vincent Varenne.

3 commentaires

  • A propos de baleines, je voudrais vous faire profiter d’une expérience extraordinaire qui m’est arrivée il y a quelques années lors d’un voyage en Australie. Je sais, cela n’a rien à voir avec le Costa Rica. Peut-être que vous ne retenez que les souvenirs de voyages au Costa Rica mais tant pis. L’expérience était trop belle et trop exceptionnelle. Elle mérite d’être partagée;

    Au large de Frazer Island, sur la côte est de l’Australie, des sorties en mer sont régulièrement organisées. Cette fois-là je suis partie avec des amis pour une excursion destinée, comme à Manuel Antonio, à nous faire découvrir les baleines dans leur environnement naturel. C’était en octobre et les mères avaient généralement un baleineau à leur côté ou sous elle et, comme vous, on les voyait au loin, grâce à leur « jet d’eau » et à leur forme que l’on devinait.

    Mais l’une d’entre elles n’avait pas de petit. Comme elle devait « s’ennuyer », elle s’est approchée de nous. Elle était aussi grosse que le bateau sur lequel nous nous trouvions (pourtant il contenait une cinquantaine de touristes, peut-être même plus). Elle est venue droit sur nous et au moment où elle allait nous toucher, elle a plongé et est ressortie de l’autre côté, sans un remous, sans une vague. Elle s’est mise sur le dos, puis sur le ventre, a fait demi-tour puis a replongé en faisant un effet avec ses nageoires caudales juste à côté de nous en repassant sous le bateau pour réapparaître quelques mètres plus loin et refaire exactement la même chose.

    Les gens étaient comme fous. Ils passaient d’un côté à l’autre, menaçant (plus que la baleine), de faire chavirer le bateau. C’était extraordinaire.

    A un moment, alors que la baleine fonçait pour la énième fois droit sur nous, elle a remonté légèrement la tête et regardé les gens juste au moment de plonger. J’étais là à ce moment-là et son regard a rencontré le mien…. Vous ne pouvez pas savoir le choc émotionnel… ! Venu des profondeurs de l’océan, cette intelligence qui vous frôle en passant… ! C’était d’une intensité à vous couper le souffle… !

    Je ne saurais dire combien de temps a duré ce manège tant l’émotion était vive et tant son comportement était inattendu. Même les guides n’avaient jamais vu une telle chose. On aurait dit qu’elle avait été dressée dans le but de distraire les touristes.

    Quand il a fallu rentrer, le bateau a fait demi-tour et la baleine est partie « s’amuser » avec une embarcation beaucoup plus petite et beaucoup plus frêle (d’une dizaine de personnes) en recommençant exactement le même spectacle, toujours sans une vague et sans un remous.

    C’est l’un de mes plus beaux souvenirs de voyage.

    • Merci Marie-Elise c’est génial – Je parle du Costa Rica que je connais mais il y a plein de lieux magiques dans ce monde et ton expérience le montre bien, donc merci à toi de partager ce moment d’exception sur le blog. 🙂

      À bientôt;
      Vincent

Guide du Costa Rica :

Quel région souhaitez-vous découvrir ?

Expats – Partir vivre au Costa Rica :

Le guide pour Vivre au Costa RIca

Nous suivre sur Instagram

Épisodes Vidéos :

Rejoignez-nous sur Facebook !

Rejoignez-nous sur Facebook !

lectus amet, dolor venenatis, eget ut Praesent eleifend

Organisez votre premier
voyage au Costa Rica

Inscrivez-vous pour apprendre à
organiser votre voyage au Costa Rica
pas à pas avec moi en vidéo.

Pour connaître et exercer mes droits, notamment pour annuler mon consentement, je consulte la politique de vie privée en cliquant ici