Organisez votre Voyage au Costa Rica
Plage de Manuel Antonio

Nature – Visite du Parc National de Manuel Antonio

 

– Plage et Nature –

Visite du Parc National de Manuel Antonio

 

Visite du Parc National de Manuel Antonio
Visite du Parc National de Manuel Antonio

 

Manuel Antonio, entre océan Pacifique et forêts tropicales, une expérience inoubliable dans un petit coin de paradis…

 

          Cet article concerne un lieu qui me touche au plus profond de moi, pour la simple raison qu’à mes yeux, des moments tels que ceux passés dans le parc de Manuel Antonio, ou l’on peut vivre dans un cadre aussi beau, unique, ne serait-ce qu’une journée, sont des moments qui restent dans nos souvenirs, je vous l’assure. Et cette exploration fait partie des joies de ma vie… 🙂

 

          Je suis donc très heureux de vous décrire Manuel Antonio, ce site remarquable du Costa Rica qui se situe à 132 km de San José, sur la côte pacifique, proche de la ville de Quepos. L’un des parcs nationaux les plus visités du pays avec 682 hectares, créé en 1972 et faisant la fierté des habitants du Costa Rica, qui y sont très attachés et qui ont décidé de préserver cet endroit inégalable pour les générations futures. Et je les comprends car bien que ce soit le plus petit parc national du pays, il est d’une beauté renversante et il y a une faune extrêmement variée…

 

          Une fois sur place à Manuel Antonio, suivez la route de la plage et longez-la. Passez ensuite un petit ou grand cours d’eau selon la marée, et vous arriverez à la cabane d’entrée du parc de Manuel Antonio. Le tarif pour les touristes se situe à environ 10$. Je vous donne plus d’informations pour le transport en fin d’article.

 

Notre journée a débuté à 4 heures du matin avec le départ du premier bus de la Casa (maison). Puis nous avons pris un bus pour Quepos, le voyage dure 3 à 4 heures environ en bus. Vers 9 heures, nous avons pris le bus pour aller jusqu’à Manuel Antonio ; il y a seulement 7 km mais vous verrez que le bus à lui seul vous offre une belle expérience  🙂  (j’ai été jusqu’à me demander si en montée nous n’aurions pas été plus vite en marchant calmement à côté…).

Billet du Parc Manuel Antonio

Dès l’arrivée, il y aura un Tico* pour vous accueillir et il vous emmènera jusqu’à l’entrée du parc, vous aurez juste à le suivre… Il vous faudra longer un petit chemin sur quelques mètres.

Pour le retour, nous avions réservé nos billets de bus à la billetterie de Quepos et avons pris le direct Manuel Antonio à San José qui mettra 3 heures au total…

Nous y voici : vous avez payé, vous êtes maintenant libre et vous allez profiter durant cette journée d’une petit bulle de nature avec le charme de la forêt tropicale, de grandes plages aux eaux turquoise et de récifs coralliens… 

*un Costaricien

 

Prêt pour l’aventure ? Je vous raconte mon expérience de Manuel Antonio…

 

           Hors saison, dans le calme de la nature, dès notre entrée, dans la grande allée avec les arbres, la forêt tropicale. Nous réalisons notre première rencontre avec un paresseux (vidéo ci-dessous). Puis vous aurez la chance au fur et à mesure que vous avancerez sur les chemins du parc de découvrir l’abondante diversité de la faune, c’est magique ! Le Parc Manuel Antonio recense, me semble-t-il, plus de 109 espèces de mammifères et 184 espèces d’oiseaux – une des plus belles diversités de faune dans le monde.

 

 

          J’ai rencontré dans le parc de Manuel Antonio de magnifiques espèces d’oiseaux, mais il faut avoir l’œil (notre secret : rester à distance d’une visite guidée et de loin, voir ce que le guide observe, c’est plus facile !). Mais bien sûr, j’ajoute que les jumelles sont presque indispensables ! Si vous avez un guide pour la visite, alors il vous les fournit… Mais je vous fais confiance, vous ne les auriez pas oubliées, j’en suis sûr. Et bien sûr, plus tôt le matin vous y serez, moins vous serez dérangé par les touristes parfois bruyants et peu respectueux de la nature, surtout en pleine saison, de janvier à avril.

 

Image de la Nature sur le sentier du parc national de Manuel Antonio

Grande allée centrale du Parc Manuel Antonio
Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

 

           Nous avons donc marché dans cette grande allée centrale du parc de Manuel Antonio pour rejoindre un carrefour en pleine forêt, avec plusieurs destinations : soit vous pouvez faire des randonnées et vous isoler légèrement en pleine nature le temps d’une petite marche au sein de la végétation, ou vous pouvez faire comme nous : par 30 °C et après une matinée de bus,  soit redescendre le chemin et découvrir une plage magnifique et l’appel de l’océan Pacifique, avec les vagues qui vous motivent pour courir dans l’eau « chaude », turquoise et transparente… Et là, je n’ai plus de mots pour vous décrire les quelques heures pendant lesquelles je n’arrivais plus à sortir de l’eau. Après 1 heure de baignade à jouer comme un enfant, j’avais oublié le monde extérieur, jusqu’au moment fatidique !

En l’espace d’un instant, des voyageurs américains nous appellent et nous font des gestes… Que se passe-t-il ?

Et là, tellement détendu, j’aperçois ce que par humour 🙂  j’ai appelé un « macaque », un raton-laveur qui était sur notre sac de pique-nique, en pleine action, en train de nous voler notre nourriture… Mélissa, mon amie, a réagi plus vite que moi, j’avoue, j’étais très surpris… Et malgré notre acharnement, il a été difficile de le faire partir. Rien à faire… la tête dans notre sac !

Bilan, il nous a volé la moitié de nos sandwichs et impossible de le retrouver, disparu… J’espère qu’il a aimé au moins, car je les avais fait avec amour ces sandwichs, et nous avons eu faim toute l’après-midi…

 

Raton laveur sur la plage dans le Parc national de Manuel Antonio - Costa Rica

Raton-laveur sur la plage du Parc de Manuel Antonio
Cliquez sur l’image pour l’agrandir.
 
 

Après avoir pique-niqué avec le reste de notre repas, quelques gouttes de pluie sont tombées, c’est le risque de la saison verte, mais cela a pour avantage qu’il y ait moins de touristes. Nous avons tout de même eu de la chance, car l’après-midi, en nous promenant dans la végétation très dense et mouillée, tous les animaux sont sortis pour nous rendre visite…

Et là, nous avons découvert de magnifiques crabes rouge sang et bleu nuit qui vivent dans la terre, des araignées jaunes et des toiles magnifiques, très visibles avec la pluie, mais aussi des singes écureuils, des singes hurleurs, des singes capucins ou écureuils, un iguane à queue épineuse dans la petite crique où nous avons profité d’un petit rayon de soleil, comme l’iguane d’ailleurs qui était sur son rocher, face à la mer…

 

Iguane sur la plage dans le Parc national de Manuel Antonio - Costa Rica

Iguane sur la plage du Parc de Manuel Antonio
Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

 

         Si je devais en faire une phrase de conclusion, ce serait celle-ci : “une journée de rêve, avec une rencontre magnifique entre la faune, la flore et le paysage remarquable…” À visiter absolument lors de votre séjour au Costa Rica ! Nous avons très peu de photos, pour la simple et bonne raison que l’appareil a rendu l’âme avec la pluie… Quel dommage !

 

         Et si vous suivez le sentier pendant une demi-heure environ dans toute cette végétation, vous arrivez à une petite crique rocheuse isolée, avec un très beau paysage… Puis en continuant encore, vous arriverez à Puerto Escondido, une faille dans la forêt secondaire, qui borde un morceau de forêt primaire, la dernière… Il y a également à partir de la seconde plage un sentier qui conduit à la pointe Catedral, qui en fait, il y a bien longtemps de cela, était une île de 72 mètres de haut. La petite histoire, c’est que pendant 100 000 mille ans, le sable s’est déposé entre l’île et la côte pour former ce qui aujourd’hui permet d’y accéder. Ce phénomène s’appelle « tombolo », et le tombolo avec sa pointe Catedral serait l’un des plus remarquables du monde… Nous n’avons pas eu le temps de le voir, mais si vous souhaitez nous expliquer votre aventure, ou la découverte de ce lieu, laissez un commentaire ci-dessous.

         Je termine cet article avec le transport pour rejoindre et découvrir ce parc…

 

 

Transport – Comment vous rendre à Manuel Antonio ?

 

Eh bien, c’est très facile d’arriver au parc de Manuel Antonio : vous aurez des départs depuis San José en bus direct, en partant du terminus de Coca Cola. Le trajet dure environ 3h30. Les bus partent à 6h30, 9h, 10h30, 12h, 13h15, 14h30, 18h et le dernier à 19h30.

Autrement de San José ou de Alajuela, il me semble (assurez-vous que ces informations ne soient pas modifiées par la compagnie de bus), vous pouvez prendre un bus qui va jusqu’à Quepos. Puis, une fois à Quepos, vous pouvez soit prendre un second bus (il y en a un toutes les 20 minutes de 6 h 00 à 19 h 00 pour environ 250 colones) ou un taxi pour environ 5 000 colones afin de rejoindre le parc de Manuel Antonio ; il y a 7 km à parcourir.

Si vous avez votre propre voiture, méfiance sur la route qui va de Quepos a Manuel Antonio, elle est en bon état mais dangereuse. Vous trouverez un parking gardé pour moins de 3000 colones la journée, au niveau du rondpoint qui termine la route en venant de Quepos.

J’espère que vous avez aimé lire cet article dont le sujet, comme je vous le disais au début, me touche au plus profond de moi, et qui m’aide à envisager un avenir meilleur pour la planète, et pour tout ce que la nature peut nous apporter de bon..

 

À très bientôt, et je suis impatient de lire vos commentaires ci-dessous sur le parc de Manuel Antonio

 

 

Mots-clés recherchés : parc manuel antonio, manuel antonio costa rica, manuel antonio, Manuel Antonio.

 

Vincent VARENNE

Je me présente, je m'appelle Vincent Varenne et ma vie écologique et ma passion pour la nature m'amène à vous faire partager ma rencontre avec ce magnifique pays, celui du Costa-Rica que j'ai découvert en juin 2011 et qui me procure beaucoup de plaisir Pour un voyage, je vous guide vers une destination nature et vous illustre avec des photos et des vidéos la faune et la flore du Costa Rica. Très bonne découverte à Vous ! « Pura Vida !!! » Vincent Varenne.

25 commentaires

  • Bon jour

    Si j’ai bien Compris , on visite le parc et l on peut se baigner entre les visites , c’est bien ça ? Peut on laisser la voiture de location avec les affaires personnelles dedans à l’entree du parc sans risquer de se faire tout voler ?

    • Bonjour Vincent,

      Oui exactement, vous pourrez vous baigner tout en visitant le parc, il dispose de magnifiques plages.
      Je vous conseille d’amener votre pic nic.

      Concernant les affaires personnelles, je ne vous conseille pas de les laisser dans la voiture sans surveillance, ce n’est pas prudent.

      Bien cordialement,
      Loic Le Naour.

  • Bonjour
    Combien de temps faut il pour visiter le parc?
    1 journée en partant tot de SJ est ce réaliste (en revenant a SJ le soir meme)?

    merci bcp!

    • Bonjour Tim,

      Il faut compter une demi-journée sur place pour bien profiter du parc en prenant son temps.
      Je ne conseille vraiment pas de faire le parc en une journée avec aller-retour depuis San José. La journée sera trop chargée et vous ne profiterez pas au mieux de l’expérience. D’ailleurs il est fortement recommandé d’entrer au parc dés son ouverture à 7h du matin, ce qui sera impossible si vous y allez en bus depuis San José.

      Bien à vous,

      Damien.

  • Bonjour Vincent, nous partons pour le Costa Rica la semaine prochaine. J’aimerais savoir si il est sécuritaire de laisser notre auto de location dans le stationnement du Parc Manuel Antonio ou si il serait préférable de prendre le bus a partir de Quépos?

    • Bonjour Martine,

      Si vous avez des bagages dans la voiture, prenez le bus. Faites attention à ne pas stationner sur une ligne jaune ou à gêner la circulation car la police du transit se permet de retirer les plaques d’immatriculation depuis peu. Il est difficile de se garer au parc en saison haute, je vous conseille le bus depuis Quepos.

      Bien amicalement,
      Yanis Tarissan

  • Pour avoir vécu plus de trois ans au Costa Rica, et visité Manuel Antonio à plusieurs reprises, je donnerais deux conseils : éviter les fins de semaines car la foule se presse sur les plages, ce qui contribue à effaroucher la faune qui se terre. Et lors des rencontres avec les coatis et ratons laveurs, faire attention que les enfants ne familiarisent pas de trop près avec ces animaux qui restent sauvages et, même s’ils semblent sympathiques, n’en sont pas moins dotés de dents et de griffes acérés.

  • Bonjour
    Nous devons visiter le parc national demain et je voulais savoir s’il était assez bien balisé car nous avons fait celui du volcan arenal et c’était en pleine forêt avec quasiment aucun repère et tellement de serpent etc que j’ai eu je doit l’avouer de belles frayeurs !! Du coup j’angoisse un peu c’est vrai qu’une simple araignée me fait peur donc bon ….

    • Bonjour Capucine,

      Non, le parc de Manuel Antonio est très différent et beaucoup plus facile à visiter, par contre il y a beaucoup plus de monde, notamment le dimanche. La plage est superbe à l’intérieur. Attention, le lundi c’est fermé.

      Bonne journée,
      Vincent.

  • Bonjour

    Je souhaitais savoir s il est possible de parcourirLe parc avec une poussette.
    Je voyage avec mon petit garçon de 20 mois qui marche bien sûre mais pas sur des longues distances de plus une pèse 15kg.
    Faut il prendre un sentier particulier??
    Nous arrivons à quels jeudi.
    Merci pour vos futurs tuyaux.
    MARIE

  • Bonjour

    merci beaucoup pour toutes ces informations! Nous partons au Costa Rica dans 3 semaines… Doit on prendre un guide visiter ce parc?

    merci beaucoup

    • Bonjour Marine,

      Non il n’y a pas besoin du tout pour moi, c’est un petit parc très facile à faire par soi-même, avec des enfants notamment.
      Je vous souhaite un bon voyage au Costa Rica. 🙂

      Amicalement,
      Vincent.

    • Bonjour Yvonne,

      Non pas besoin, il faudra juste être tôt car il peut arriver qu’il ferme le parc avec une limite de 800 personnes par jour, mais c’est rare tout de même, par contre, je vous confirme qu’il y a beaucoup de monde dans ce parc en cette saison, il est fermé le lundi.

      Bonne journée,

      Bien amicalement,
      Vincent.

      • Bonjour Vincent

        Je pars seule une journée a Manuel Antonio et j’aimerais savoir si les indications sont claires sur le site, dans les sentiers. Bref, est-il facile de s’y perdre !?

        Merci
        Sam

        • Bonjour Samia,

          Oui c’est très facile à visiter, il n’y a aucun problème pour le faire par vous-même, tout est balisé, aucune chance de se perdre dans le parc de Manuel Antonio. 😉

          Bonne journée,

          Bien amicalement,
          Vincent.

  • bonjour
    je vois sur certain forum que les prix des parcs au costa rica ont beaucoup augmentés en 215.pourriez vous me confirmer cette information
    par ex 16$ pour manuel antonio ou 15$ pour poas

  • Merci beaucoup pour votre très agréable commentaire qui nous donne envie de vivre peut-être notre retraite au Costa Rica. Mais est-ce intéressant réellement pour un couple français?
    Bonne soirée.
    Cordialement
    Kath&Jean-Lu

  • Bonjour,

    Je suis revenu il y a une semaine du Costa Rica. Nous avons aussi visité le parc de Manuel Antonio et il nous est arrivé la même aventure.
    Nous nous baignions sur les plages jumelles (playa gemelas je crois) ce sont deux petites criques cote à cote lorsque des cris venant de la plage nous ont fait revenir a toute vitesse en voyant que des ratons laveur essayaient de fouiller notre sac.
    Je me suis approché, il avait l’air mignon, pas agressif (c’était une mere et ses 4 petits derrière). j’ai fait un geste de la main très proche pour le chasser et il m’a mordu le doit. c’était très peu profond, presque une égratignure, j’ai nettoyé tout de suite a l’eau de mer et un touriste m’a apporté une lingette humide. Je suis actuellement en train de suivre le protocole antirabique de l’institut pasteur par précaution.

    Ma grande question est: as tu connaissance de cas de rage chez les ratons laveur et particulièrement à Manuel Antonio ?

    merci à toi

    • Bonjour Ludovic,

      Quelle expérience ? Bon normalement il n’y a aucun problème et je ne pense pas qu’il y a des cas de rage pour les ratons laveur mais le mieux serait d’écrire un email au centre des parcs nationaux, ils seront plus en mesure que moi de te donner une information claire et précise. Voici leurs sites : https://www.sinac.go.cr

      Amicalement,
      Vincent

Guide du Costa Rica :

Quel région souhaitez-vous découvrir ?

Expats – Partir vivre au Costa Rica :

Le guide pour Vivre au Costa RIca

Nous suivre sur Instagram

Épisodes Vidéos :

Rejoignez-nous sur Facebook !

Rejoignez-nous sur Facebook !

venenatis, Aliquam Praesent justo efficitur. sed luctus non

Costa Rica

Je partage une fois par mois : astuces, anecdotes et les derniers articles voyages sur le Costa Rica, directement dans votre boîte mail.

La Newsletter

LAISSEZ VOTRE E-MAIL POUR RECEVOIR LES DERNIERS ARTICLES DU BLOG :

Vous pouvez bien entendu vous désinscrire quand vous le souhaitez. Et votre email ne sera jamais partagé.

Organisez votre premier
voyage au Costa Rica

Inscrivez-vous pour apprendre à
organiser votre voyage au Costa Rica
pas à pas avec moi en vidéo.

Pour connaître et exercer mes droits, notamment pour annuler mon consentement, je consulte la politique de vie privée en cliquant ici