Tarifs et horaires des

parcs nationaux du Costa Rica

 

Zone de verdure avec une végétation exceptionnelle et diversifiée, le Costa Rica a toujours été une destination touristique très appréciée pour son écosystème. En effet, chaque année, des milliers de touristes s’empressent de venir passer leurs vacances dans ce pays afin de découvrir sa beauté, ses spécialités mais aussi ses réserves forestières et parcs nationaux qui offrent une diversité végétale et animale peu commune. Cependant, depuis le 1er Novembre 2014, les prix d’entrée dans les parcs  et réserves nationaux ont été augmentés. Cette augmentation est due plusieurs raisons.

 

Pourquoi les tarifs ont été augmentés ?

 

Certaines zones forestières ou fauniques du Costa Rica sont plus visitées que les autres parce qu’elles sont peut-être plus belles, plus accessibles, plus proches des centres touristiques et urbains ou bien même offrent plus de commodités. Ainsi, pour une prise en charge correcte de tous les parcs et réserves, le SINAC (Sistema Nacional de Áreas de Conservación) a jugé nécessaire le fait d’ajuster les prix afin d’instaurer un mécanisme de solidarité entre les parcs et refuges du pays. La nouvelle grille tarifaire de l’entrée dans les parcs et réserves du Costa Rica répond à la nécessité de mettre à jour le prix de revient des billets d’entrée afin d’engendrer plus de revenus. En effet, ces revenus seront reversés dans l’investissement des 169 réserves et parcs nationaux car les bénéfices engendrés dans les zones les plus visitées vont permettre d’investir dans celles qui les sont moins visitées.

Depuis cinq ans, les prix d’entrée n’ont pas été augmentés conformément à la loi sur la biodiversité. Mais, actuellement, parmi les 169 parcs et réserves du Costa Rica, seuls 46 sont visités régulièrement. De ce fait, avec le décret exécutif n ° 38295-Minet, publié le 30 Avril au Journal officiel, ces prix sont ajustés et passent de 10$ à 15$ pour les adultes et 5$ pour les enfants (non résident). Cependant, il y a des exceptions que sont le Chirripo et l´Isla del coco. En effet, ceux qui visitent l’île seront facturés 50$ par jour et les personnes qui entrent dans le Chirripo doivent payer un montant de 18 $.

 

Les horaires des parcs nationaux du Costa Rica

 

Le changement des horaires est aussi une mesure prise pour certains parcs et réserves nationaux. En effet, la modification des heures d’ouverture et de fermeture répond à la nécessité pour permettre une meilleure maintenance des sites mais aussi pour la régénération de la vie végétale et faunique.  Certains parcs, refuges et réserves nationaux ont de ce fait modifié leurs horaires avec des parcs qui commencent à recevoir les visiteurs de 6 heures du matin et qui ferme à 16 heures. Certaines réserves telles que Carara changent d’horaires lors de la saison sèche en passant normalement de 8 heures du matin à 16 heures à 7 heures à 15 heures, et le parc national de Manuel Antonio continue de rester fermer le lundi en basse saison mais sera ouvert en haute saison, etc.

Je partage avec vous ci-dessous, le document officiel avec les nouveaux tarifs et horaires de tous les parques nationaux, en PDF :

Tarifs et horaires des parcs nationaux du Costa RicaCliquez sur l´image pour le télécharger.

 

 

Les conséquences de ces changements

Avec les nouvelles mises à jour sur les prix et certains horaires des parcs et réserves du Costa Rica, un certain nombre de conséquences peuvent être attendues. En effet, les touristes qui faisaient de cette destination leur « paradis écologique » pourraient changer de destination ou bien même d’itinéraire de vacances car certains prix pourraient ne pas concorder avec leurs budgets. Cependant, il faut quand même minimiser ce risque car, même si les prix ont augmenté, les parcs et réserves costariciens sont des endroits exceptionnels qui valent certainement une petite augmentation.

 

Alors selon vous, ces augmentations pour les parcs nationaux du Costa Rica sont-elles justifiées ?