7 règles à respecter en voyage pour la protection

des singes et des animaux du Costa Rica !

 

Il est toujours bon et important de faire un rappel des règles que nous devons respecter lors d’un voyage au Costa Rica au cœur de la nature, car plus il y a de touristes, plus il y a de danger pour les animaux du Costa Rica, et un risque important de disparition des espèces…

 

      L’équilibre de la nature, et notamment de la flore et des animaux du Costa Rica, est extrêmement fragile, et il est donc de notre devoir d’être vigilants, car c’est bien souvent le contact grandissant avec les touristes qui est le principal facteur de menace de la survie d’espèces telles que le singe titi par exemple, qui se trouve dans le Parc National de Manuel Antonio, où l’on en recense plus de 1 500. Le singe titi est inscrit sur la liste rouge des animaux en voie de disparition…

 

Animaux du Costa Rica - Singes titi
 
Singes Titi

 

      Ce qu’il faut bien comprendre, c’est que donner à manger aux animaux sauvages semble sans doute amusant et permet de prendre des photos de près, mais cela ne leur rend en aucun cas service ; bien au contraire, ce sont des animaux sauvages qui ne nous ont pas attendus pour se débrouiller !

 

Voici 7 raisons qui vous expliqueront pourquoi donner à manger

aux singes et aux animaux du Costa Rica est une erreur :

 

1. Cela dérange leur équilibre et leur mode de vie, modifiant leurs habitudes alimentaires reposant essentiellement sur l’absorption de fruits sauvages, de petits animaux ou d’insectes.

 

2. Stop aux idées reçues ! Les bananes ne sont pas la nourriture préférée des singes dans leur habitat naturel. De plus, nos bananes contiennent des pesticides qui peuvent déranger leur système digestif et causer de sérieux problèmes, voire les faire mourir.

 

3. Les nourrir les rend dépendants de l’être humain, car cela diminue leurs capacités naturelles de survie.

 

4. Les singes sont fortement prédisposés aux maladies lors du contact avec des humains, ils peuvent donc mourir à cause des bactéries que nous leur transmettons par les mains.

 

5. Les singes se déplacent vers des zones habitées, au contact des êtres humains, et cela augmente le risque d’attaque par les chiens et les accidents de la route.

 

6. Une alimentation irrégulière et dépendante les amène à avoir des comportements agressifs envers les humains.

 

7. Et pour finir, le contact avec les humains amène les singes à être victimes plus facilement du braconnage, des captures et du commerce des animaux.

 

 

     Bien entendu, les singes ne se rendent pas compte de tout cela ; par contre, nous, nous en sommes conscients et nous devons donc les protéger de ces dangers. Car leur caractère très joueur, leur curiosité et la nourriture facile leur sont fatals. Pensez un instant au mal que fait un paquet de chips à leur système digestif !

 

 Vous et les animaux du Costa Rica ?


Dites-moi si cet article vous est utile et s’il vous permet de mieux vous rendre compte du danger de nourrir les animaux sauvages.

Je ne souhaite pas donner de leçon de morale à quiconque, mais je vois encore trop de gens attirer les singes en leur jetant de la nourriture, notamment dans les parcs nationaux, pour une simple photo…

 

 

Mots-clés recherchés : voyage au costa rica, protection des singes, 7 règles pour protéger les animaux, singe titi, animaux sauvages costa rica, animaux du Costa Rica.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 9.7/10 (7 votes cast)