Rescue Center au Costa Rica : les centres de sauvetage des animaux au Costa Rica

Rescue Center au Costa Rica : les centres de sauvetage des animaux au Costa Rica

Vous allez vous demander pourquoi visiter un centre de sauvetage si vous pouvez regarder tant d’animaux en liberté. Et c’est vrai !

 

Le Costa Rica est l’un des pays qui offrent l’une des plus belles biodiversités du monde et qui protègent plusieurs habitats naturels. Mais il est important de connaitre le travail derrière cette image de protecteurs de la nature. Ce sont des endroits spéciaux qui méritent une attention toute particulière… Je vous explique !

Vous allez probablement vous demander pourquoi visiter un endroit où les animaux ne sont pas en liberté ? Pour que vous compreniez bien, tous ces animaux qui sont dans le sanctuaire ont suivi tout un processus de réhabilitation, mais ils n’ont pas pu arriver jusqu’à la fin. Et pour quelles raisons ? Eh bien parce que ce sont des animaux qui ont une blessure physique qui les empêche de retourner en forêt ou à cause de leur comportement. Normalement, pour qu’un animal puisse être libéré, il doit avoir peur des humains et être physiquement bien. Donc, 2 % des animaux n’ont pas pu être libéré en forêt, mais dans les centres de sauvetage, ils habitent bien et ils ont une très bonne qualité de vie.

Le Costa Rica, un pays d’à peine cinq millions d’habitants et avec l’une des plus fortes concentrations de biodiversité au monde, a décidé de mettre fin à ses zoos et de les transformer en jardins botaniques ou centres de secours. C’est une lutte que le pays mène depuis 2011.

Le nouveau règlement sur la faune définit les zoos comme des lieux dédiés à l’éducation environnementale à travers l’exposition d’animaux. Il précise aussi que les centres de sauvetage sont des entités à but non lucratif qui doivent être fermées au public pour éviter tout contact avec les humains et ainsi s’occuper des animaux blessés, secourus et confisqués pour leur libération. En ce sens, certains sites qui, à ce jour, fonctionnent comme des centres de sauvetage, mais exposent des animaux et permettent la visite du public doivent également s’inscrire comme zoos, mais zoos de type « Sanctuaire ».

Si vous souhaitez faire partie de ces magnifiques projets qui conservent la faune, n’hésitez pas à cliquer sur les pages pour faire des donations et dans le cas des sanctuaires ne ratez pas une visite.

Voici une liste de quelques centres de sauvetage d’animaux au Costa Rica :

1. Rescate Wildlife Rescue Center à Alajuela

Leur mission est de protéger et de restaurer la biodiversité du pays grâce à la réhabilitation de la faune, à la reproduction d’espèces menacées, à la préservation de l’habitat et à la fourniture de soins à vie pour les animaux non libérables. C’est une visite très agréable que vous pouvez faire pour débuter votre voyage au Costa Rica. C’est à nous de soutenir ce type de projets et d’aider tous ces animaux.  Vous allez découvrir des espèces d’animaux qui restent parfois difficiles à voir en liberté.

Si vous souhaitez y aller, il est ouvert de 9 h à 17 h et se trouve à Alajuela à 15 minutes de l’aéroport Juan Santamaria. Son prix est de 30 $ par touriste adulte et 15 $ pour un enfant étranger. Si vous n’avez pas l’occasion de le visiter, vous pouvez faire une donation via leur site web : www.rescatewildlife.org.

Je vous invite à découvrir l’article complet sur de Rescate Wildlife Rescue Center dans le lien suivant : https://www.vert-costa-rica.fr/animaux-costa-rica-2/rescate-wildlife-rescue-center-ancien-zooave 

2. The Sloth Institute à Quepos

Rescue Center au Costa Rica : les centres de sauvetage des animaux au Costa Rica

La mission du Sloth Institute (TSI) est d’améliorer et d’étendre le bien-être et la conservation des paresseux. Ils se trouvent à Quepos.

Cet institut n’est pas un sanctuaire de paresseux. TSI est une organisation à but non lucratif spécialisée dans la recherche et l’éducation, avec un accent particulier sur le comportement, la santé et le bien-être des paresseux récemment relâchés, sauvages et captifs. Les paresseux ne peuvent pas être vus par le public, car il est dans leur intérêt d’avoir le moins de contacts humains possible, mais il est possible d’adopter un paresseux et de faire des donations pour soutenir ce projet. Voici le lien : www.theslothinstitutecostarica.org.

3. Jaguar Rescue Center (JRC) à Cocles

Rescue Center au Costa Rica : les centres de sauvetage des animaux au Costa Rica

Le centre de sauvetage Jaguar Rescue Center est un foyer temporaire ou permanent pour les animaux malades, blessés et orphelins. En se concentrant sur les singes, les paresseux, les oiseaux, les reptiles, les amphibiens et autres mammifères, le JRC fournit des services vétérinaires, des soins et du confort 24h / 24 aux animaux qui, autrement, ne pourraient pas survivre dans la forêt tropicale ou dans les eaux des Caraïbes.

Grâce à des activités éducatives, le JRC sensibilise à l’environnement, promeut une relation harmonieuse avec la faune indigène et encourage la communauté à protéger les écosystèmes délicats.

Ne manquez pas le tour à Jaguar rescue center, ce circuit vous amènera à proximité de singes, de chats sauvages, de paresseux, de fourmiliers et d’autres. Vous verrez des singes dans les arbres, des oiseaux en liberté et les serpents les plus venimeux du Costa Rica, logés dans des terrariums imitant leur habitat naturel. Il y a deux tours possibles : un à 9h30 et un autre à 11h30. Son prix est de 22$ USD. Pour faire une donation ou adopter un animal, cliquez sur le lien suivant : www.jaguarrescue.foundation/en-us/.

4. The Toucan Rescue Ranch à Heredia

Rescue Center au Costa Rica : les centres de sauvetage des animaux au Costa Rica

Le toucan rescue ranch met l’accent sur le soin, la réhabilitation et la libération de la faune nationale. Ils reçoivent et soignent les animaux confisqués, malades et blessés des agences gouvernementales. Le Toucan Rescue Ranch travaille en étroite collaboration avec le ministère de l’Environnement et de l’Énergie du Costa Rica (MINAE) qui amène des animaux sauvages blessés. Le TRR fournit un sanctuaire tout en offrant un traitement, une rééducation et, si possible, une libération dans leur environnement naturel. Ils sont spécialistes dans les toucans, les paresseux et les hiboux, cependant, ils ont un large éventail d’animaux sauvages, des belettes, des porcs-épics, des chats, des kinkajous, des perroquets, etc.

Vous pouvez faire des donations, adopter, faire une visite et il existe aussi la possibilité de faire un tour en ligne depuis le confort de votre maison via Zoom : https://toucanrescueranch.org/tours/virtual-tours/

5. Centro de rescate las pumas à Cañas

Rescue Center au Costa Rica : les centres de sauvetage des animaux au Costa Rica

L’objectif du centro de rescate las pumas est le sauvetage, la réhabilitation et la libération d’animaux sauvages reçus avec une certaine condition de vulnérabilité. Malheureusement, étant donné que tous les animaux ne sont pas relâchés dans la nature, ils ont deux parties indépendantes qui travaillent ensemble : le centre de sauvetage et le sanctuaire.

Au centro de rescate las pumas, il y a une visite guidée du sanctuaire avec un guide certifié. Lors de cette visite, vous découvrirez les animaux sauvages qui vivent en permanence dans le sanctuaire : vous découvrirez leur comportement, leur histoire naturelle, leur écologie et vous verrez la raison pour laquelle ils n’ont pas pu être rendus à la nature. Il est ouvert de 8h00 à 16h00. Son prix est de 12$ pour les adultes et 8$ USD pour les enfants. Ils sont situés à Cañas, Guanacaste. Voici le lien pour faire une donation ou soutenir leurs projets : www.centrorescatelaspumas.org.

.

6. Natuwa à Puntarenas

Rescue Center au Costa Rica : les centres de sauvetage des animaux au Costa Rica

NATUWA Sanctuaire des aras, est un lieu qui fournit refuge et protection à la faune du Costa Rica qui est extraite de l’écosystème, victime d’actions commises par des êtres humains tels que la chasse, la domestication, l’abattage d’arbres, l’urbanisation accélérée, etc.

Depuis 20 ans, NATUWA se consacre à la création d’un lieu qui offre un abri et une protection à la faune qui ne peut pas retourner dans son milieu naturel, comme les : aras, ocelots, tapirs, singes, jaguars et aussi quelques animaux exotiques. Vous pouvez visiter le sanctuaire et aider à soutenir ce projet. Il est ouvert de 8h00 à 16h00 et son prix est de 34$ USD. Ils se trouvent à Puntarenas. Voici le lien : www.natuwa.com/natuwa-santuario-de-lapas/.

7. La Marina Wildlife Rescue Center à San Carlos

La Marina Wildlife Rescue Center à San Carlos

Le Wildlife Rescue Center est un centre de sauvetage animal à financement privé au Costa Rica. Les animaux victimes de reprise de possession, de perte d’habitat et d’accidents… de tous les coins du pays sont amenés par les autorités locales. Beaucoup peuvent retrouver la santé et être relâchés dans leur habitat naturel. Les tapirs, les singes araignées, les aras verts, les aras écarlates et quelques types de félins ne sont que quelques-uns des animaux protégés ici. Son prix est de 10$ USD pour les adultes et 8$ USD pour les enfants. Visitez la Marina Wildlife Rescue center et aidez tous ces animaux : www.zoocostarica.com.

Qui finance ces projets ?

Ce sont nos contributions qui permettent le fonctionnement de ces projets. Tous sont financés par les revenus perçus à l’entrée des sanctuaires ou des donations, et l’argent est réinvesti en intégralité dans les programmes de restauration des espèces, le soin des animaux et dans l’éducation environnementale, car les fondations ne perçoivent aucun fond public pour mener à bien leurs actions.

Envie de faire du volontariat ?

Faites du volontariat dans un centre de sauvetage qui soigne des animaux sauvages blessés ou menacés d’extinction. C’est une expérience unique. Être volontaire dans un refuge, implique de s’investir et de toucher un peu à toutes les tâches du centre : nettoyer les enclos, fabriquer des jeux pour les animaux, les nourrir, leur réapprendre à s’alimenter seul, les observer et surveiller leur comportement et bien d’autres tâches.

Les conditions pour devenir volontaires dans la plupart des refuges :

  • Avoir plus de 18 ans.
  • Pas forcément besoin d’avoir de l’expérience, car vous allez tout apprendre sur place.
  • Parler anglais ou espagnol pour pouvoir se débrouiller sur place.
  • Prouver que vous êtes en bonne santé (certificat médical) et à jour au niveau des vaccins.
  • Avoir une assurance pour votre séjour sur place.

Pour plus d’informations, visitez le site web de chaque refuge. 😊

Visiter ce genre de centres spécialisés qui se consacrent à 100 % à la sauvegarde et à la guérison des animaux, permet d’apporter sa pierre à l’édifice. 

Vincent VARENNE

Je m’appelle Vincent Varenne, je suis Franco-Costaricien et fondateur du blog de voyage Vert-Costa-Rica.fr. Depuis que j’en ai eu l’âge, j’ai toujours eu la folie du voyage, à parcourir la France avec mon sac à dos ainsi que les capitales européennes … jusqu’au jour où j’ai rencontré Melissa.

Et oui ! Car derrière ce blog, il y a avant tout une histoire d'amour ! Melissa était une jeune Costaricienne qui réalisait une année en France en tant qu’assistante d’espagnol. C’est l’amour qui en juin 2011 m’a poussé à quitter mon pays bleu-blanc-rouge pour découvrir et partir vivre au Costa Rica.

Et c’est cette même année que j’ai décidé de créer le blog Vert-Costa-Rica.fr afin de partager mon expérience et mes conseils en tant que local à tous les francophones amenés à visiter ou vivre dans ce magnifique pays.

Très bonne découverte à Vous ! « Pura Vida !!! »
Vincent Varenne.

Ajouter un commentaire

Découvrez nos t-shirts

T-shirts Nature Costa Rica, collection voyage, 100% coton bio 🇫🇷 Impression en France, 🚚 Livraison rapide, 🌱 100% Coton bio, avec une fabrication éthique et responsable, 🌎 Engagement pour la protection de la faune du Costa Rica. Cliquez ici pour découvrir nos collections.

Ensemble, créons le voyage de vos rêves !

Faites appel à un Coach Voyage au Costa Rica !

Quel région souhaitez-vous découvrir ?

Accueil & BOX Voyage

Profitez d’un accueil personnalisé en français pour débuter votre voyage au Costa Rica du bon pied !

Expats – Partir vivre au Costa Rica :

Le guide pour Vivre au Costa RIca

Acheter un billet :

Vol Air France Direct Paris Costa Rica

Rejoignez-nous sur Facebook !

Épisodes Vidéos :

vel, ultricies risus. libero justo venenatis

Costa Rica

Je partage une fois par mois : astuces, anecdotes et les derniers articles voyages sur le Costa Rica, directement dans votre boîte mail.

La Newsletter

LAISSEZ VOTRE E-MAIL POUR RECEVOIR LES DERNIERS ARTICLES DU BLOG :

Vous pouvez bien entendu vous désinscrire quand vous le souhaitez. Et votre email ne sera jamais partagé.

Organisez votre premier
voyage au Costa Rica

Inscrivez-vous pour apprendre à
organiser votre voyage au Costa Rica
pas à pas avec moi en vidéo.

Pour connaître et exercer mes droits, notamment pour annuler mon consentement, je consulte la politique de vie privée en cliquant ici