Ville de Puntarenas et la

traversée en ferry de Puntarenas

 

Aujourd’hui, je vous fais découvrir la Ville de Puntarenas et je vous expliquerai quel est le point fort de cette ville malgré ses eaux polluées.

 

Puntarenas :

 

La ville de Puntarenas, qui signifie « pointe de sable », n’est pas une destination touristique en elle-même. Bien qu’elle soit tout en longueur sur 8 km et d’une largeur de seulement 100 à 600 mètres, avec toujours un point de vue sur la mer, passant de l’avenue centrale jusqu’au terminal des ferries, cette ville portuaire qui se trouve sur la côte pacifique, à moins de 2 heures de route de San José, fut de par sa position géographique un point stratégique pour l’exportation des produits du Costa Rica vers l’étranger (facilement accessible à dos de mule ou en charrette, particulièrement pour le transport du café depuis la Vallée Centrale), et ce fut le port le plus important du Costa Rica jusqu’au milieu du XXe siècle.

 

Aujourd’hui, en vous rendant à Puntarenas, vous pourrez voir des paquebots de croisière très impressionnants, Puntarenas étant le premier terminal sur toute la côte pacifique. Mais son atout essentiel, c’est le ferry de Puntarenas, qui est un excellent moyen d’accès pour traverser et vous rendre dans la Péninsule de Nicoya, vous évitant ainsi un long trajet par la route tout en vous permettant de profiter du magnifique paysage, entre les petites îles sauvages aux nombreux oiseaux.

 

Puntarenas en photos :

Ville de Puntarenas, Costa Rica

Ville de Puntarenas, Costa Rica

Ville de Puntarenas, Costa Rica

Ferry de Puntarenas, Costa Rica

 

Pour vous renseigner sur le ferry et ses horaires, rendez-vous sur le site Internet. Voici le lien : http://www.navieratambor.com. Le coût du ferry de Puntarenas à Paquera est de 810 colones par adulte soit moins de 2 $, et de 6800 colones pour une voiture, soit 13 à 14 $. Comptez 1 h 30 de traversée en bateau.

 

En voiture, notamment dans le sens des retours en général depuis la Péninsule de Nicoya, et en haute saison, prévoyez un temps d’attente assez long (plusieurs heures). Pour avoir le droit de monter à bord, il faut d’abord placer la voiture dans la file d’attente puis attendre (ou non) qu’on vous donne un jeton ou l’autorisation d’aller acheter un ticket au guichet un peu plus loin.

 

Cela vous permet tout de même de gagner beaucoup de temps, car la route de cette partie, du sud, vers le pont (Puerto Moreno) plus au nord, qui se trouve en dessous du parc national Palo Verde (route 18), est vraiment en très mauvais état, et il vous faudra plusieurs heures sur des routes en pierre, non goudronnées, avant d’avoir accès, de l’autre côté, à la belle route. Mais autrement, si vous souhaitez vous rendre sur la péninsule de Nicoya rapidement vous pouvez aussi prendre un billet d’avion pas cher avec Momondo par exemple, pour rejoindre l’aéroport de San José à celui de Tamarindo ou même celui de Libéria, qui est le deuxième aéroport le plus important du pays.

Je trouve ce trajet très agréable et il me donne tout de suite le goût du week-end.

 

Et vous ?

Avez-vous déjà pris le ferry de Puntarenas pour vous rendre dans la Péninsule de Nicoya ? Avez-vous aimé ?

 

Laissez-moi un commentaire juste en dessous. Je vous retrouve la semaine prochaine de l’autre côté, sur les plages de Montezuma et de Mal Pais, tout au sud de la Péninsule de Nicoya…

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 9.3/10 (12 votes cast)